Qualifications Euro 2016 : ça passe pour l'Allemagne, ça coince pour le Portugal

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-09-07T21:11:00.000Z, mis à jour 2014-09-07T21:17:12.000Z

L'Allemagne et le Portugal ont démarré leurs matches de qualifications comptant pour l'Euro 2016. Si les Champions du Monde en titre ont signé un succès, les coéquipiers de Ronaldo, absent, peuvent s'inquiéter après leur défaite.

L'Allemagne et le Portugal, deux géants d'Europe, ont entamé leur campagne de qualifications pour l'Euro 2016, qui aura lieu en France. Les Champions du Monde en titre, qui ont subi la vengeance de l'Argentine en amical, ont réussi leur entrée, mais dans la difficulté. En revanche, le Portugal a concédé une défaite déjà inquiétante.


Portugal, sans Ronaldo
Sur le papier, le Portugal est bel et bien favori du groupe I. Mais, après un match face à l'Albanie, à domicile qui plus est, les hommes de Paulo Bento ont déjà perdu des points. Ils sortaient d'un Mondial 2014 raté et cette nouvelle défaite ne viendra pas panser les blessures visiblement encore bien ouvertes. Sans Ronaldo, les Portugais étaient sans repaire, dans une période où ils en auraient grandement besoin. Ils ont concédé l'ouverture du score sur un but de Balaj, bien servi par Roshi à la 52ème minute. Ce n'est bien évidemment pas la meilleure façon pour démarrer, d'autant que l'Albanie n'est pas un concurrent direct. Dans le même temps, le Danemark s'est imposé face à l'Arménie (2-1) et prend la tête du groupe.


L'Allemagne démarre bien
On dit toujours que les lendemains de fête sont difficiles. Pour l'Allemagne, il s'agissait d'enchaîner après une Coupe du Monde remportée avec brio au Brésil. Visiblement, la déroute en amical face à l'Argentine (2-4), qui ressemblait à une revanche, est déjà oubliée. Car la Mannschaft s'est imposée contre l'Ecosse. Toutefois, rien n'a été facile. Après une première période pleine et un but de Müller (18ème), l'Allemagne a dû s'employer pour aller chercher les trois points suite à l'égalisation d'Anya (66ème). Heureusement, elle pourra toujours compter sur Müller, son buteur providentiel, auteur d'un doublé donc, dimanche soir (70ème). Dans ce même groupe D, la Pologne est allée gagner 7-0 à Gibraltar grâce à un quadruplé de Lewandowski et l'Irlande a battu la Géorgie (2-1).