Dans l'actualité récente

Quatre clasicos Barça - Real Madrid en moins d'un mois !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-04-07T08:05:00.000Z, mis à jour 2011-04-07T08:27:40.000Z

Les larges victoires du Barça de Pep Guardiola et du Real Madrid en Ligue des Champions devraient offrir aux passionnés de foot, de Messi et de Ronaldo, 4 clasicos en moins d'un mois !

Pep Guardiola et le Barça, grâce à leur victoire 5-1 hier face au Shaktar Donetsk, sont presque déjà qualifiés pour les 1/2 finales de la Ligue des Champions. Le Real Madrid aussi. En route pour 4 clasicos ?


Hier soir, le FC Barcelone de Pep Guardiola a terrassé le Shaktar Donetsk 5-1. Une victoire haut la main qui, à moins d'un exploit du Shaktar au match retour, assure aux Blaugrana une place en demi-finale de la Ligue des Champions. Demi-finale qui, compte-tenu du 4-0 infligé par le Real Madrid aux Spurs de Tottenham, devrait fort logiquement opposer les troupes de Mourinho aux coéquipiers de Messi.


Interrogé à l'issue de la rencontre entre le Barça et le Shaktar Donetsk, Pep Guardiola reste toutefois prudent quant à la probabilité de disputer un énième clasico face au Real Madrid: « Nous avons deux matches contre eux, en Liga et en Coupe d'Espagne. Après je ne sais pas. Nous avons encore à nous battre pour mériter d'être en demi-finale. Ce n'est pas encore fait. Nous nous souvenons du 5-0 que nous avions mis au Betis Séville et la difficulté que nous avons eu ensuite pour nous qualifier ».


Pourtant, en dépit de la prudence d'un Pep Guardiola qui joue sans doute la carte de l'humilité, bon nombre d'observateurs et de passionnés du Barça ont déjà noté dans leurs agendas les 4 clasicos qui devraient avoir lieu en moins d'un mois : le 16 avril prochain en Liga (après un 5-0 pour les Blaugrana en 1ère partie de saison) ; puis le 20 avril pour une finale très attendue de la Coupe d'Espagne, et enfin, les 26 avril et 4 mai prochains pour les demi-finales aller et retour de la Ligue des Champions.


La fin de saison s'annonce exceptionnelle. Les entraîneurs du Real Madrid et du Barça vont toutefois devoir user de prudence et d'intelligence tactique pour ménager au mieux leurs troupes.