Dans l'actualité récente

Rafael Benitez quitte l'Inter Milan

Voir le site Téléfoot

Benitez sur la corde Red
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2010-12-23T13:22:00.000Z, mis à jour 2010-12-23T13:22:00.000Z

Rafael Benitez n'est officiellement plus l'entraîneur de l'Inter Milan. Le technicien espagnol n'a pas réussi sa succession au poste de Jose Mourinho et laisse l'Inter à une place de 7ème du Calcio.

Rafael Benitez quitte l'Inter Milan après seulement une demi-saison. Il laisse l'Inter à la 7ème place du Calcio, loin derrière le Milan AC.



Rafael Benitez a officiellement été démis de ses fonctions à la tête de l'Inter Milan. Dans son communiqué de presse, le club nerrazzuro précise toutefois que la décision a été prise par « consentement mutuel ». Le technicien espagnol, arrivé en juillet dernier de Liverpool, n'aura pas réussi à succéder à Jose Mourinho. Il fait ses valises après avoir entraîné Samuel Eto'o et Sneijder pendant une demi-saison.


Après le triplé de Jose Mourinho (coupe, championnat et Ligue des Champions), l'Inter n'a pas été à la hauteur des exigences du Président Massimo Moratti. Vainqueur du Calcio depuis 2006, l'Inter a laissé une brèche trop grande au Milan AC, actuellement leader avec 13 points d'avance sur les intéristes. 7èmes du Calcio, les Nerazzuri devront redoubler d'efforts en 2011 pour recoller avec le haut du classement.



Vainqueur de la Super Coupe d'Italie à son arrivée à l'Inter Milan, puis, plus récemment, du championnat du monde des clubs contre le TP Mazembe, Rafael Benitez quittera sans doute Milan avec des regrets. Mais l'ancien entraîneur de Valence pourra se consoler s'il retrouve la maison qu'il a toujours sur les bords de la Mersey, en Angleterre. Certains supporters de Liverpool, souhaitant déjà son rétour,auraient déjà plaqué des banderoles devant son jardin. Le message : « You'll never walk alone ».



C'est peut-être le Brésilien Leonardo, ancien joueur et entraîneur du rival Milanais, qui succédera à Rafael Benitez. Quoiqu'il en soit, le prochain homme à la tête de l'Inter aura la pression et beaucoup de pain sur la planche pour relancer un Inter bien morobond cette saison.