Raymond Domenech reste confiant

Voir le site Téléfoot

Raymond Domenech prépare Tunisie-France
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-05-31T13:53:00.000Z, mis à jour 2010-05-31T13:53:00.000Z

Raymond Domenech est apparu confiant et satisfait après le match nul concédé par l'équipe de France dimanche contre la Tunisie. Le sélectionneur a tenu à relativiser la performance très moyenne de ses joueurs.

Le soufflé retombe
Si le match contre le Costa-Rica était porteur d'espoir, redonnant soudainement confiance à tout un pays en son équipe nationale, l'opposition contre les Tunisiens a freiné quelque peu les élans d'optimisme apparus après Lens. Face aux Aigles de Carthage, certes une bonne équipe africaine mais qui n'est pas parvenue à se qualifier pour la Coupe du monde, les Bleus ont semblé empruntés, lents, sans imagination. Comme aux pires heures de leur parcours en matches de qualification. Et ce nouveau système, en 4-3-3, tellement encensé après la victoire devant les Costariciens, paraissait avoir perdu de sa superbe. Mais Raymond Domenech ne s'affole pas et a tenu après le match de Radès à rassurer tout le monde, rappelant qu'il ne s'agissait « que d'un match de préparation ».

Manque de fraîcheur
Le sélectionneur avait d'ailleurs prévenu avant la rencontre qu'il souhaitait de tout son cœur une opposition forte avec un public hostile, censés préparer l'équipe de France au match contre l'Afrique du Sud notamment. Domenech clamait ainsi vouloir que la Tunisie bouscule ses joueurs, les mette en difficulté. A l'évidence, les internationaux tunisiens ont reçu le message et largement répondu aux attentes du patron des Bleus. Domenech a aussi rappelé l'état physique dans lequel se trouvent ses troupes : « Après notre grosse semaine à Tignes, il y a eu un relâchement naturel. C'est normal, c'était prévu. Ce qui compte, c'est ce qu'il y a du 11 juin au 11 juillet ». Un manque de fraîcheur qui aurait empêché aux Français de « hausser le rythme de la rencontre ».

Gallas revient
Raymond Domenech tire donc de réels enseignements positifs de cette rencontre, à commencer par l'état de forme de William Gallas, auteur du but français. « Au vu de qu'il a fait ces deux derniers matches, je ne suis pas inquiet. C'est une bonne nouvelle ». Le dernier match de préparation contre la Chine devrait permettre à l'équipe de France d'engranger de la confiance avant la Coupe du monde. Espérons que d'autres bonnes nouvelles arriveront d'ici là.