Real-Barça : une vraie balle de match pour les hommes de Zidane

Voir le site Téléfoot

RTX2EN8T
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-04-23T12:00:42.318Z, mis à jour 2017-04-23T12:15:48.650Z

Le Real Madrid et le FC Barcelone s'affrontent ce dimanche soir à Santiago Bernabeu au cours d'un Clasico qui sera peut-être décisif dans l'attribution du titre. Les Merengue ont leur destin entre les mains.

Le Real Madrid de Zidane a l’occasion de tuer le suspens actuellement offert par la Liga à l’occasion d’un Clasico décisif, ce dimanche soir à Santiago Bernabeu. En cas de victoire, les Merengue seront quasiment assurés d’obtenir le titre à l’issue de la saison.

Objectif Liga pour le Real

Après avoir remporté la onzième Ligue des Champions de son histoire en 2016, le Real Madrid a fait de la Liga son objectif prioritaire cette saison. Les Merengue n’ont plus été champions d’Espagne depuis l’exercice 2011/2012 record (100 points obtenus sous les ordres de José Mourinho) et le temps commence clairement à être long pour les supporters. Car, depuis, le FC Barcelone a accroché trois titres à son palmarès, l’Atlético Madrid un de plus (en 2013/2014). Il est donc temps pour le Real de laver cet affront une bonne fois pour toutes et, à l’heure actuelle, il est maître de son destin. En effet, il dispose de trois points d’avance sur le FC Barcelone avec encore un match en moins à jouer. Autant dire qu’une victoire lors du Clasico serait synonyme de couronne puisqu’elle offrirait suffisamment de jokers aux Merengue pour aller au bout et retrouver le toit de l'Espagne. Dans le même temps, une déroute ne serait pas rédhibitoire non plus.

> <strong>suivre le match entre le Real Madrid et le FC Barcelone (coup d'envoi à 20h45)</strong>

Continuer d’y croire pour le Barça

Le FC Barcelone a des armes pour renverser le Real Madrid à Santiago Bernabeu. Il l’a déjà fait par le passé. Mais cela ne suffira pas à être champion si, derrière, les Madrilènes remportent tous leurs matches (y compris celui en retard face au Celta Vigo). Mais les Blaugrana sont obligés de l’emporter pour que l’infime espoir d’enlever trois Liga de rang demeure intact. Quoi que réservera la suite du championnat, le succès impératif résonnerait comme un regret en moins pour les troupes de Luis Enrique. Et peut-être l’occasion de semer le doute dans l’esprit des Merengue, encore engagés en Ligue des Champions (ils affronteront les Colchoneros en demi-finale). Elle est peut-être là l’unique chance du Barça : faire flancher le Real chez lui et prier pour que cette éventuelle défaite plonge le club dans une crise de résultats derrière.

Pas de Neymar finalement

Alors que Neymar a été suspendu pour trois matches, dont le Clasico, les dirigeants du FC Barcelone ont tout fait pour aligner le Brésilien en saisissant le TAD au dernier moment. Finalement, le Brésilien ne jouera pas le choc espagnol. Les Catalans ont fait savoir qu’ils ne convoqueront pas leur star « en raison de l'incertitude juridique résultant de l'absence de réponse du TAD à moins de 12 heures du match. » Conséquence : la MSN ne sera pas complète alors même que Zidane a bel et bien retenu Gareth Bale, sans aucune certitude, néanmoins, sur la titularisation du Gallois. Il y aura des étoiles en moins sur la pelouse mais la guerre s'annonce quand même animée. Rendez-vous à 20h45.