Real Madrid : Les insultes passent mal en Catalogne

Voir le site Téléfoot

sergio ramos
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-05-23T10:12:43.816Z, mis à jour 2017-05-23T10:13:09.964Z

Les insultes à l'encontre du défenseur du Barça, Gerard Piqué, dimanche soir, lors des festivités pour le titre madrilène ne sont toujours pas digérées du côté de Barcelone.

En 2005, Samuel Eto’o avait créé la polémique après le titre de champion du FC Barcelone en lançant un "Madrid, salaud, salue le champion" au public catalan. Les fans des Merengue n'ont pas oublié et entonné le chant inverse après le titre, remplaçant Madrid par Gerard Piqué. Le début de la polémique...

Pique, cible des Merengue

Depuis dimanche soir, le Real Madrid fête en grande pompe son 33e titre de champion d’Espagne. Au programme, beaucoup de sourires, des selfies, des chants et… des insultes. La cible des joueurs du Real ? Gerard Piqué, le défenseur catalan du FC Barcelone, l’éternel ennemi des Madrilènes. "Piqué, salaud, salue les champions", a-t-on pu entendre dans la folie ambiante de la place Cibeles. Depuis, plus de 24 heures se sont écoulées mais la pilule a toujours du mal à passer en Catalogne.

El Mundo Deportivo demande des sanctions

El Mundo Deportivo relève ainsi ce mardi matin les injures concernant le défenseur du FC Barcelone et d'autres comme "Indios, decidme qué se siente..." ("Les Indiens, dites-moi ce que ça vous fait"), "Indios" étant un terme péjoratif pour désigner les joueurs et supporters de l’Atlético Madrid. Reste à savoir qui, entre supporters et joueurs, est à l'origine de ces chants visant le joueur du Barça ? Difficile à dire au vu des images même si selon plusieurs médias espagnols, Dani Carvajal et Isco pourraient figurer parmi ceux qui ont dérapé dans la chaude nuit madrilène. Suffisant pour le quotidien catalan invite la commission anti-violence à se saisir de l'affaire...

Casillas chambre aussi Piqué

Un autre Madrilène, et non des moindres, a également profité de la soirée du titre pour régler (gentiment) quelques comptes. Il s'agit du portier légendaire du Real, aujourd'hui au FC Porto, Iker Casillas. ce dernier a en effet publié un message avec 33 émoticônes représentant les 33 titres du champion du Real. Un tweet vu en Espagne comme une réponse à celui publié par Piqué en décembre... 2015 lorsqu'il avait célébré la victoire du Barça à la Coupe du monde des clubs avec de très nombreux émoticônes de trophées.11