Real Madrid : Gareth Bale sauve les Merengue

Voir le site Téléfoot

Gareth Bale lors de Real Madrid Levante
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-11-29T10:18:59.377Z, mis à jour 2017-11-29T10:21:13.172Z

Les champions d’Europe et d’Espagne ont tremblé contre la modeste formation de troisième division de Fuenlabrada . Heureusement, Gareth Bale a sauvé le Real d’une déconvenue pour son retour.

Une équipe de troisième division espagnole a fait trembler le Real Madrid à Santiago Bernabeu mardi soir. Malgré un succès lors du match aller 0-2, les Merengue se sont fait peur et ont failli voir Fuenlabrada égaliser sur l’ensemble des deux matches. Puis Gareth Bale a fait son retour…


Premier ballon, première passe décisive

Pour le match retour de ce premier tour en Coupe du Roi, Zinédine Zidane avait décidé de faire tourner et de donner du temps de jeu à des jeunes ainsi qu’aux joueurs de retour de blessure. La première période a été médiocre et l’alchimie n’a pas pris entre les madrilènes qui ont même concédé l’ouverture du score (Milla, 25ème).

Après la pause, l’état d’esprit a changé. Les hommes de Zidane ont montré plus d’envie mais à l’heure de jeu, la modeste équipe de Fuenlabrada a frôlé l’égalisation en tirant sur la barre. Deux minutes plus tard, le match changeait. Zidane faisait entrer Gareth Bale. Le Gallois réalisait une merveille d’extérieur du pied gauche sur son premier ballon pour permettre à Mayoral d’égaliser (1-1, 62ème)




Bale va-t-il relancer le Real Madrid ?

La suite du match a ensuite été plus simple sous l’impulsion de « GB11 ». Très intelligent dans son jeu, et gagnant ses duels, il a permis au Real de contrôler le reste de la rencontre. Les Merengue ont même pris l’avantage grâce une nouvelle inspiration de Bale. Sa tentative a été repoussée par le portier adverse et c’est à nouveau Mayoral qui marquait (2-1, 70ème).

Si les courageux joueurs de Fuenlabrada égalisaient en fin de rencontre par Portilla (2-2, 89ème), c’est bien le retour de Gareth Bale qui aura marqué ce match. Apparu très en jambes, il aura été plus convaincant en 30 minutes que Kovacic qui a perdu de nombreux ballons (81 minutes de jeu) et Keylor Navas fautif sur l’ouverture du score.  En 17 matches, c’est déjà sa troisième passe décisive. Pas mal pour un joueur qui revient d’une blessure qui l’a éloigné des terrains pendant presque 2 mois. Le retour de Gareth Bale est peut-être le remède aux maux du Real en ce moment…



Archive : la révélation Gareth Bale