Real Madrid-Bayern Munich: Robert Lewandowski peut tout changer

Voir le site Téléfoot

Robert Lewandowski (Bayern Munich)
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2017-04-18T10:52:28.547Z, mis à jour 2017-04-18T11:01:30.702Z

Indisponible lors du match aller, Robert Lewandowksi sera bien présent ce mardi à Santiago-Bernabeu pour le quart de finale retour de la Ligue des champions entre le Real Madrid et le Bayern Munich. Les Bavarois auront bien besoin de leur buteur pour renverser les Merengues. Et le Polonais a la recette pour piéger le Real.

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Le vieil adage sied au Bayern Munich, même si l'écurie bavaroise compte en fait plusieurs joueurs essentiels dans son effectif. Mais il est vrai que sans Robert Lewandowski, ce Bayern n'est clairement pas aussi effrayant. Le quart de finale aller de la Ligue des champions l'a bien démontré.

Le Bayern y croit à nouveau, Madrid se méfie

A domicile, Munich a craqué face aux tenants du titre. Blessé, Robert Lewandowski a assisté des tribunes à la victoire madrilène (1-2) et au naufrage de son remplacement en pointe, Thomas Müller, fantomatique à l'Allianz-Arena. Rétabli de sa blessure à l'épaule droite, le buteur sera bien aligné ce mardi soir, avec Franck Ribéry, Thiago Alcantara et Arjen Robben pour le soutenir normalement. L'actuel meilleur buteur de Bundesliga (26 buts, comme Pierre-Emerick Aubameyang) est très attendu.

Zinedine Zidane, le coach du Real, sait que malgré la victoire acquise en Allemagne, la tâche ne sera pas aisée face à ce Bayern renforcé. "On sait quel joueur est Lewandowski. C'est un vrai numéro 9 et c'est un plus pour le Bayern", estime le Ballon d'or 1998. "Il est important pour nous, et l'avoir de nouveau nous donne plus de confiance", ajoute Carlo Ancelotti, l'entraîneur bavarois. Pour réussir l'exploit de sortir le club aux 11 Ligues des champions, le Bayern compte sur sa meilleure gâchette, préservée face au Bayer Leverkusen dimanche en prévision du choc en Espagne.

Le Real n'a pas oublié le quadruplé de 2013

Auteur de 38 buts en 40 matches depuis le début de la saison, Robert Lewandowski a tout pour faire trembler le Real Madrid. Malgré les performances du trident BBC (Gareth Bale/Karim Benzema/Cristiano Ronaldo) depuis 2013, le club merengue a essayé à plusieurs reprises de recruter le Polonais, dont les performances en Allemagne impressionnent toujours plus. Et le Real n'a pas oublié le cauchemar du 24 avril 2013...

Ce soir-là, le Borussia Dortmund accueille les Espagnols, dirigés à l'époque par José Mourinho, en demi-finale aller de la Ligue des champions. Et le BVB assomme le Real grâce à Robert Lewandowski. Le buteur met au supplice la défense madrilène composée de Diego Lopez, Raphaël Varane, Pepe, Sergio Ramos et Fabio Coentrao. Il plante un quadruplé retentissant pour une victoire du Borussia 4-1, suffisante pour se hisser en finale (malgré la défaite 0-2 au match retour). Aujourd'hui, Lewandowski porte le maillot du Bayern. Problème : il est, à 28 ans, encore plus fort qu'à l'époque. Le Real a tout à craindre du Polonais.