Real Madrid : La belle statistique de Casemiro, le porte bonheur

Voir le site Téléfoot

Casemiro et Cristiano Ronaldo
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-03-06T16:57:33.077Z, mis à jour 2018-03-06T16:58:21.610Z

Alors que plusieurs s’interrogent sur la composition du milieu de terrain du Real contre le PSG, il y a un joueur qui semble incontestable. Casemiro est un pilier de Zidane et aussi son porte-bonheur.

Le Brésilien Casemiro a apporté un réel équilibre au Real Madrid. Titulaire indiscutable aux yeux de Zinédine Zidane, le milieu de terrain défensif a su s’imposer dans un effectif de créateurs qui avait besoin de stabilité dans son aspect défensif. L’Auriverde est d’ailleurs en grande réussite en Ligue des Champions, puisqu’il a n’a jamais été éliminé dans cette épreuve avec les Merengue.


Invincible lors des matches à élimination directe

Comme beaucoup de ses partenaires, le Brésilien Casemiro compte 3 Ligues des Champions à son palmarès. Il était un titulaire indiscutable lors des éditions 2016 et 2017 où le Real s’est imposé et il a aussi pris part à 6 rencontres pour la C1 remportée en 2014 sous la direction d’Ancelotti pour la Decima.

Il en découle une donnée incroyable : il n’a jamais été éliminé lors des matches à élimination directe avec le maillot du Real. 2013/2014 était en effet sa première saison en Europe, et lors de l’élimination du Real en demi-finale contre la Juve en 2014/2015, Casemiro évoluait à Porto où il était prêté !



De l’arrogance au Tank

A quelques heures de défier le PSG, Casemiro est l’une des seules certitudes de Zidane au milieu de terrain. Toni Kroos est annoncé titulaire par la Cadena Ser, alors que Lucas Vasquez, Gareeth Bale, Isco et Marco Asensio sont en balance pour les postes offensifs. Mais pour contrer les offensives parisiennes, Zidane aura bien besoin de son « Tank. »

Ce surnom il l’a hérité suite à son match extraordinaire contre le FC Barcelone en avril 2016 pour le Premier Clasico de Zizou (1-2, succès du Real au Camp nou). Ce surnom est bien plus avantageux que celui qui lui avait été attribué avant par Fabiano qui l’avait appelé « Casemarra », marra pouvant être traduit par « arrogant. » Le PSG devra faire face à ce Tank pour tenter de croire à une qualification ce mardi soir.