Le Real Madrid et Benzema sont-ils meilleurs sans Ronaldo ?

Le Real Madrid et Benzema sont-ils meilleurs sans Ronaldo ?
Cristiano Ronaldo est indispensable au Real Madrid. Mais sans Ronaldo, le Real Madrid a découvert un intenable Benzema, et un jeu plus fluide. Le Real serait-il meilleur sans son... meilleur joueur ?

Cristiano Ronaldo et Karim Benzema sont aujourd'hui tous les deux incontournables au Real Madrid. Que doit faire Mourinho pour utiliser au mieux tous ses meilleurs joueurs ?


Cristiano Ronaldo de retour au Real Madrid
Cristiano Ronaldo effectuera son retour avec le Real Madrid face à Lyon, ce mercredi en 8ème de finale de la Ligue des Champions. Si cela fera plaisir à tous ses supporters comme à Jose Mourinho, son 1er admirateur, deux questions restent en suspens, qui se sont imposées aux observateurs espagnols ces derniers temps : le Real Madrid ne produit-il pas un jeu plus fluide sans Cristiano Ronaldo ? Et, Karim Benzema n'est-il pas meilleur sans son coéquipier portugais ?


Sans Ronaldo, Benzema et Özil évoluent dans un 4-4-2 des plus efficaces
Au Real Madrid, Cristiano Ronaldo et Karim Benzema sont parfaitement complices sur le terrain. Il n'empêche, lorsque le Ballon d'Or 2008 ne joue pas, le Français semble d'autant plus libéré. Aligné dans ces cas-là aux côtés d'Emmanuel Adebayor, dans un 4-4-2 plus équilibré, le Français alimente plus ses partenaires, est plus mobile et peut graviter à sa guise autour de la tour de contrôle togolaise avant de trouver la faille. Par ailleurs, notons que sans Cristiano Ronaldo, Mezut Özil a un plus grand rayonnement et mène les Merengue à la baguette, en véritable n°10 derrière ses deux attaquants. En somme, sans Cristiano Ronaldo, trois joueurs ont leur meilleur rendement, et ça marche.


Ronaldo pose un dilemme de riche à Mourinho et au Real Madrid

Oui mais voilà, Jose Mourinho ne peut pas non plus se priver de Cristiano Ronaldo. Indispensable au Real Madrid, le pichichi de la Liga avec 27 buts à son compteur en championnat peut marquer à tout moment et semble loin de s'arrêter là. Mais il est vrai que, vu l'état de grâce qui anime Karim Benzema, la presse espagnole a raison de s'inquiéter, non pas de son retour, mais des conséquences de la présence de Ronaldo dans le dispositif de Mourinho. Le dilemme : avoir un Ronaldo exceptionnel et se priver de Benzema pour revenir à un système à une pointe, ou bien opter pour un nouveau schéma de jeu qui permet à Adebayor, Benzema et Özil de jouer à leur meilleur niveau et de marquer.


Jose Mourinho et le Real Madrid ont des problèmes de riches. Avoir un Ronaldo en pleine forme et un Benzema des grands jours n'est pas donné à tout le monde. Reste à Mourinho à trouver le meilleur équilibre.

News associées