Real Madrid : Benzema s'incline devant le FC Barcelone

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-30T14:25:00.000Z, mis à jour 2011-05-30T14:25:00.000Z

Alors qu'il restera vraisemblablement au Real Madrid la saison prochaine, Karim Benzema a reconnu la supériorité de l'ennemi, le FC Barcelone. Qu'en pense donc José Mourinho ?

Sur le chemin du rassemblement de l'équipe de France, Karim Benzema a profité de son séjour à Paris pour assister à quelques matches à Roland Garros. Stade 2 l'a interrogé dans ce cadre.




Interrogé le lendemain de la brillante victoire du FC Barcelone face à Manchester United en finale de la Ligue des Champions (3-1), Karim Benzema a reconnu la supériorité catalane. Dans la bouche d'un madrilène, ça peut surprendre : « Quand le Barça joue son jeu, c'est un rouleau compresseur. Est-ce qu'ils sont intouchables ? Non, on les a battus en finale de Coupe du Roi, mais c'est une très très grande équipe ».




Lorsque l'on se remémore les propos de José Mourinho, qui avait défrayé la chronique en dénonçant de supposées faveurs arbitrales accordés aux catalans, la différence de ton surprend. Ce n'est d'ailleurs pas sans rappeler les déclarations de Benzema entre les deux confrontations en Ligue des Champions, où il avait refusé de commenter les décisions arbitrales pour se concentrer sur le terrain. Selon la presse espagnole, cette prise de position lui avait coûté la titularisation au match retour...





En choisissant de s'exprimer plutôt librement, le Lyonnais met il une fois de plus sa position dans l'effectif merengue en danger ? A priori non, parce que certains de ses coéquipiers parmi les plus influents (Casillas, Ramos) ont eux aussi félicité le Barça, parce que le Real Madrid semble compter sur lui et lui pardonner sa première saison difficile. Benzema a donc assuré qu'il jouerait dans le même club la saison prochaine, avec pour objectif de vaincre le fameux « rouleau compresseur ». Benzema pourra également compter sur le soutien de Zinédine Zidane, qui a prend plus de place dans la direction sportive du Real Madrid.






Karim Benzema semble donc plus fair-play que José Mourinho, et sait reconnaitre la qualité du FC Barcelone, il est vrai assez incontestable ces jours-ci. Espérons pour lui et pour l'équipe de France que le « Special One » ne lui en tiendra pas rigueur...