Real Madrid : Berlusconi attend Kaká à Milan

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-14T16:21:00.000Z, mis à jour 2011-05-14T23:18:02.000Z

Kaká, le brésilien du Real Madrid, est annoncé partant dès cet été. Son ancien président au Milan AC, Silvio Berlusconi, l'accueillerait " à bras ouverts "...

Mercredi, un tweet ambigu de sa mère envoyait déjà Kaká à Chelsea. Mais le magnat de la télévision Italienne, Silvio Berlusconi, est intervenu dans ce qui devrait être un des feuilletons de l'été.




Rappelons tout de même que Kaká est arrivé au Real Madrid pour 65 millions d'euros à l'été 2009. Son palmarès comptait déjà, à 27 ans, une coupe du monde, un scudetto, une Ligue des Champions et un ballon d'Or (2007). Gêné par les blessures, il ne parvient pourtant pas à trouver sa place au Real de Madrid, dans l'ombre de Cristiano Ronaldo et Mezut Özil. Son entraineur, José Mourinho, l'aurait récemment inclus dans une liste de 9 « indésirables » selon certaines rumeurs.




Mercredi, c'est la mère du Brésilien qui a mis le feu aux poudres sur Twitter. Cette « gaffe » (si c'en est une), appuie les rumeurs qui envoient le Brésilien à Londres depuis des années. Le joueur plairait au propriétaire, Roman Abramovich. Un autre président, Silvio Berlusconi, s'est exprimé hier dans la gazetta dello Sport sur un éventuel retour de Kaká au Milan AC : « C'est un homme extraordinaire, et s'il veut revenir au Milan, nous l'accueillerons à bras ouverts ».




Les prétendants devront affronter deux problèmes. Le premier : le prix du transfert. Si le Real Madrid n'est pas en manque de liquidités, le joueur lui a coûté très cher, et il voudra récupérer une bonne partie de sa mise de départ. Le second : les blessures du joueur. Déjà gêné par les blessures à la fin de son passage à Milan, celles-ci lui ont laissé trop peu de répit à Madrid, et il n'est plus que l'ombre du Ballon d'Or qu'il était. De plus, Kaká doit être bien utilisé pour donner sa pleine mesure, et son poste (meneur de jeu très haut) tend aujourd'hui à disparaitre...


Alors, est-ce que Berlusconi exaucera les souhaits des tifosi et rapatriera l'idole ? Et s'il le fait, Kaká redeviendra t-il le favori de San Ciro ? Les réponses ne devraient pas trop tarder...