Real Madrid - Borussia Dortmund : Pourquoi les Espagnols vont battre les Allemands en Ligue des Champions

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-04-02T09:05:00.000Z, mis à jour 2014-04-02T09:21:51.000Z

Ce mercredi soir, le Real Madrid et le Borussia Dortmund croisent le fer en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Si la confrontation de la saison passée en demi-finale entre Merengues et Jaunes et Noirs avait été à sens unique pour les Allemands, cette fois, les Espagnols devraient s'imposer.

Humilié en demi-finale de la Ligue des Champions 2012-2013 par le Borussia Dortmund, le Real Madrid aborde cette confrontation beaucoup plus sereinement ce mercredi. Et pour cause, l'équipe de Carlo Ancelotti s'est renforcée, quand dans le même temps, celle de Klopp est fortement amoindrie par une longue liste de blessés.

Les absents ont toujours tort
Si le Borussia Dortmund avait assez aisément disposé du Real Madrid de José Mourinho la saison dernière, cette fois-ci, la donne devrait être toute autre. Et pour cause, l'équipe qui affrontera les Merengues ce mercredi n'a plus grand-chose à voir avec celle qui avait triomphé la saison dernière. Seulement quatre joueurs en seront rescapés : Weidenfeller, Hummels, Piszczek et Reus. Subotic, Blaszczykowski, Bandowski, Schmelzer, Gundögan, et Bender, tous blessés, ne prendront pas part à la rencontre. Quatre rescapés donc, mais quatre également comme le nombre de buts qu'avait inscrits Lewandowski contre le Real au match aller, la saison passée. Or, ce mercredi soir, le Polonais ne sera pas sur la feuille de match, suspendu. (Lire notre article : Real Madrid - Borussia Dortmund : La composition probable des deux équipes en Ligue des Champions)

Le Real Madrid s'est renforcé
Alors que le Borussia Dortmund semble clairement moins puissant que la saison passée, le Real Madrid s'est lui renforcé. Si Higuain, Kaka, José Mourinho et d'autres ont quitté le navire, Gareth Bale, Isco, Illarramendi et Carvajal ont rejoint la maison madrilène. Des joueurs aux profils variés, qui peuvent rapidement se projeter vers l'avant, tout en éliminant leurs adversaires, ou en gardant la possession du ballon. Dans un entretien accordé à Marca, l'entraîneur allemand reconnaît d'ailleurs l'évolution madrilène : « Je crois que ce Real Madrid est encore meilleur qu'avant ». Avec sept victoires et un nul, le bilan du Real Madrid en C1 cette saison frise la perfection.

Cristiano Ronaldo est le joueur de cette Ligue des Champions
S'il y a bien un joueur qui écrase tout cette année en LDC, c'est Cristiano Ronaldo. Le Portugais, meilleur buteur de la compétition, auteur de 13 buts, aura l'occasion ce mercredi soir d'égaler le records du nombre de pions enfilés en une saison de C1, 14. Celui-ci appartient pour le moment à Lionel Messi, qui le partage avec José Altafini. Nul doute que CR7 aura envie d'arracher le record, d'autant qu'il disputera face au Borussia Dortmund sa 100ème rencontre en Ligue des Champions. Sifflé ce week-end par Bernabeu lors du large succès des Madrilènes face au Rayo Vallecano, 5-0, l'actuel Ballon d'Or aura à cœur de rassurer ses supporteurs.

Blessés dans leur orgueil après la défaite dans le Clasico face au rival catalan, le FC Barcelone, puis défaits à Séville, les Merengues comptent sur la C1 pour se relancer. D'autant qu'en la remportant, ils achèveraient leur quête de la Decima, leur dixième Ligue des Champions, si chère à Florentino Pérez.