Real Madrid : Colère rouge face à Villareal

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-03-22T11:11:00.000Z, mis à jour 2012-03-22T13:19:07.000Z

Le club madrilène a concédé un deuxième match nul consécutif en Liga à la suite d'un partage des points à Villareal (1-1). Dans une rencontre extrêmement houleuse avec de nombreuses expulsions, le Real a perdu ses nerfs. La Liga est relancée.

Mis sous pression avec la victoire du FC Barcelone contre Grenade (5-3), le club de la capitale perd ses moyens actuellement.



José Luis Paradas Romero a réussi à devenir l'ennemi public numéro 1 de José Mourinho en l'espace de 45 minutes. Premier arbitre à avoir expulsé l'entraineur portugais lors de son arrivée à Madrid, l'homme en bleu a récidivé sur la pelouse de Villareal. Irrité par l'égalisation de Senna sur coup franc, le Special One n'a pas supporté le second carton jaune infligé à Sergio Ramos. Résultat : Mourinho et un des ses adjoints expulsés, Özil renvoyé au vestiaire pour protestation. Les médias espagnols indiquent même que Pepe a été expulsé à la fin du match après des insultes. Le total est lourd.




Impressionnant de régularité en championnat jusqu'au week end dernier, le Real Madrid disposait de 10 points d'avance sur son rival barcelonais. En seulement deux rencontres, l'écart s'est réduit à six unités désormais. A dix matches de la fin, le suspense est relancé en Espagne sans oublier qu'un FC Barcelone - Real Madrid est programmé lors de la 35eme journée.




Auteur du premier but de la rencontre sur une remise lumineuse d'Özil, Cristiano Ronaldo n'a pas pu célébrer comme il le souhaitait son centième but en Liga. Passablement agacé comme la majorité de ses coéquipiers, le milieu de terrain offensif serait sorti du terrain en accusant le corps arbitral d'avoir « volé » le match selon le quotidien Marca.


Malgré cette contre performance et les nombreuses suspensions pour le prochain match de Liga à domicile contre la Real Sociedad, le Real Madrid va devoir retrouver rapidement sa sérénité.