Dans l'actualité récente

Real Madrid : CR7 et Ancelotti veulent faire taire les critiques

Voir le site Téléfoot

error
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-03-07T13:02:00.000Z, mis à jour 2015-03-07T14:21:19.000Z

En déplacement ce samedi (18 heures) sur la pelouse de l'Athletic Bilbao, lors de la 26ème journée de Liga, le Real Madrid entend chasser les critiques dont il fait l'objet depuis plusieurs semaines.

Le Real Madrid entame une quinzaine décisive, à la fois en championnat où le Barça l’attendra au Camp Nou dans deux semaines, et en Ligue des champions avec la réception de Schalke 04 mardi prochain.

CR7 sur le chemin du retour ?

Auteur d’une année 2014 étincelante avec une Ligue des champions et un troisième Ballon d’Or en récompense, Cristiano Ronaldo a pourtant mal débuté 2015. Certains évoquent sa séparation avec le mannequin russe Irina Shayk comme la principale raison de sa méforme avec le Real Madrid. Néanmoins, le Portugais occupe la tête du classement des buteurs de la Liga avec 30 réalisations en 22 matches, soit trois de plus que son rival du Barça Lionel Messi et a scoré à six reprises en C1. C’est également lui qui a inscrit trois des cinq buts de son équipe lors du match aller. Le club basque est l’une des victimes préférées de l’ancien Mancunien, auteur de trois buts sur ses trois dernières sorties.

Ancelotti, le vrai patron ?

Homme au palmarès long comme le bras, Carlo Ancelotti est l’entraîneur qui a offert la fameuse "decima" au Real Madrid, qui attendait ce titre depuis douze ans. Néanmoins depuis quelques semaines, le technicien italien serait contesté par une partie des médias pour son manque d’autorité dans le vestiaire merengue. L’anniversaire de CR7 après la déroute face à l’Atlético Madrid il y a un mois (4-0) et un dîner tardif organisé par Sergio Ramos trois jours avant le match contre Villarreal (1-1) illustreraient ce laxisme. Des faits extra-sportifs qui n’ont pourtant pas d’influence négative sur la saison merengue, actuellement leader de la Liga avec deux longueurs d’avance sur le Barça, son principal concurrent et en passe de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions, après sa victoire sur le terrain de Schalke 04 il y a un peu moins de trois semaines (2-0).

Bilbao face à sa bête noire
Contre l’Athletic Bilbao, 10ème de Liga, le Real Madrid devra faire sans James, Ramos et Modric, toujours blessés. En revanche, il peut compter sur le retour de Khedira au milieu de terrain. Si l’équipe d’Ernesto Valverde a remporté ses deux dernières rencontres de Liga et obtenu sa qualification pour la finale de la Coupe d’Espagne, il souffre toujours d’un complexe d’infériorité face au club madrilène. En effet, dans toute son histoire en championnat, le club basque a été battu à 85 reprises par l’équipe de la capitale. Pis, sur les dix-neuf dernières confrontations à San Mamés, le Real Madrid s’est imposé à seize reprises.