Dans l'actualité récente

Real Madrid : CR7 vit le pire début d’année de sa carrière

Voir le site Téléfoot

Ronaldo
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-01-27T14:14:27.435Z, mis à jour 2017-01-27T14:17:26.190Z

La mauvaise passe du Real Madrid s’explique peut-être par les nombreux blessés mais aussi par la baisse de forme de Ronaldo. Le début de saison du Portugais est en effet l’un de ses plus mauvais.

Cristiano Ronaldo a beau avoir commencé l’année avec les trophées du Ballon d’Or et du « Best », le Portugais n’est pas très en réussite sur le terrain. Le journal barcelonais El Mundo Deportivo précise que sa première moitié de saison est en effet l’une des moins prolifiques pour le numéro 7 du Real.

L'année 2016 de Ronaldo :


Seulement 0.79 but par rencontre

Cristiano Ronaldo a disputé 24 rencontres officielles depuis le début de saison. Blessé en finale de l’Euro 2016, il n’a repris la compétition qu’en septembre contre Osasuna en Liga puis contre le Sporting en Ligue des Champions. Pour ces deux rencontres il avait à chaque fois marqué. Mais pour les matches qui ont suivi, le Ballon d’Or n’a pas tenu son rythme d’un but par rencontre, CR7 ne trouvant le chemin des filets que 19 fois. El Mundo Deportivo précise que depuis son arrivée dans la capitale espagnole cette moyenne de 0.79 but/match est la pire pour lui. Depuis 2009, il affichait au moins 0.84 but par match au mois de janvier.



Un Real plus collectif cette saison

Pourtant Ronaldo évolue plus souvent en pointe cette année, avec des fortunes diverses. Par exemple lors du derby madrilène, il joue avant-centre et inscrit un triplé contre l’Atletico. Mais en tant que « 9 » il n’a pas toujours été à la fête. Comme contre le Sporting en Ligue des Champions ou plus récemment contre le Celta Vigo, en match aller des quarts de finale où il n'a pas inscrit de but. 

Si CR7 marque moins, l’explication vient du fait que le Real est plus collectif. Cette saison, tous les joueurs de champ du Real ont marqué, à l’exception de Fabio Contrao (4 apparitions cette saison) Les Merengue ne sont plus dépendants de la forme du Ballon d’Or, le danger venant à présent de tous les joueurs. Surtout CR7 a effectué six passes décisives cette saison, ce qui fait de lui le deuxième meilleur passeur du club derrière Toni Kroos (10). Un peu moins réaliste certes, mais toujours aussi décisif.