Real Madrid : Cristiano Ronaldo, Benzema et Bale tous buteurs

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2014-11-08T21:47:00.000Z, mis à jour 2014-11-08T22:19:54.000Z

Le Rayo Vallecano n'a pas fait le poids contre le Real Madrid. Les Madrilènes n'ont pas fait dans le détail (5-1) et reprennent la tête de la Liga aux dépends du FC Barcelone. Cristiano Ronaldo et Karim Benzema ont encore été décisifs dans ce succès.

Le rival barcelonais avait repris provisoirement la tête du championnat grâce à sa victoire sur la pelouse d'Almeria (2-1). Un avantage de courte durée puisque le Real Madrid a enchaîné une huitième victoire consécutive en Liga.

Retour gagnant pour Bale
En son absence, le Real Madrid a émerveillé les amateurs de football. En son absence, son remplaçant Isco a été salué à chacune de ses prestations au point de s'interroger sur la hiérarchie des ailiers. Gareth Bale avait une certaine pression en retrouvant la Liga même si sa titularisation était un signe de la confiance que lui accorde son entraîneur Carlo Ancelotti. Il fallait marquer et marquer les esprits. Dès la 9e minute, l'attaquant gallois était parvenu à remplir la première condition sur un service parfait de Toni Kroos. Soixante quinze minutes plus tard, il était remplacé par Hernandez sous des applaudissements nourris du stade Santiago Bernabeu. L'objectif était donc bien rempli.

Benzema et CR7 encore buteurs
La soirée des hommes de Carlo Ancelotti ne fut pas aussi facile que le score peut laisser croire. Si Sergio Ramos doublait la mise à la 40e minute (2-0°), Bueno maintenait son équipe avant le retour aux vestiaires (2-1, 44e). A la 55e minute, Baptistao pensait même égaliser mais son but était refusé pour un hors jeu litigieux. Le Rayo voyait passer sa chance puisque sur l'action suivante Toni Kroos marquait le premier but de sa carrière en Liga (3-1, 56e). Trois minutes plus tard, c'était au tour de Karim Benzema d'aggraver la score (4-1, 59e) sur un but entaché d'un hors jeu. Le Français a marqué dans cinq des six derniers matches du Real Madrid. Une statistique qu'il partage avec Cristiano Ronaldo, auteur du dernier but sur une mauvaise appréciation du gardien adverse (5-1, 83e).

La folie des stats
42 buts en 11 rencontres, le rythme offensif imposé par le Real Madrid a ses adversaires est exceptionnel. A titre d'exemple, Chelsea, leader de Premier League, n'a inscrit « que » 28 buts. Si les joueurs de Carlo Ancelotti continuent sur ce rythme, ils termineraient le Championnat avec 145 buts marqués. Un total qui devrait, dans ce cas, leur permettre de conserver la première place au classement.

Prochaine « victime » des Madrilènes ? Eibar, 10e, dans deux semaines.