Real Madrid: Cristiano Ronaldo marque encore, succès facile contre Eibar (3-0)

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2015-04-11T16:28:00.000Z, mis à jour 2015-04-11T17:10:36.000Z

Le Real Madrid s'est facilement imposé (3-0) à domicile contre Eibar, en ouverture de la 31e journée de Liga. Cette troisième victoire consécutive en une semaine permet aux coéquipiers de Cristiano Ronaldo, une nouvelle fois buteur, de revenir à un point de Barcelone, qui joue ce soir sur le terrain de Séville.

Un match en milieu d'après-midi dans un climat printanier à Santiago Bernabeu et une victoire tranquille pour les joueurs de Carlo Ancelotti qui n'ont pas eu à forcer leur talent ni s'épuiser pour dominer une équipe basque méritante mais trop peu dangereuse face à un adversaire d'une telle qualité.

Cristiano puissance 38
Il n'avait évidemment pas perdu le sens du but, surtout une semaine après son quintuplé contre Almeria (9-1) mais Cristiano Ronaldo a retrouvé l'efficacité sur coup franc direct. Un an que l'attaquant portugais attendait de retrouver cette réussite dans l'exercice longue distance. Pour tromper Irureta, CR7 n'a pas joué dans la puissance mais s'est juste efforcé de franchir le mur basque avec un rebond devant le gardien. La trajectoire du ballon est flottante et ce passage par le sol surprend le portier qui avait anticipé un arrêt plus lointain (1-0, 21e). Ce 38e but de Cristiano Ronaldo en Liga cette saison ne sera pas son plus beau mais a lancé les Madrilènes sur le bon chemin.

Chicharito répond présent
A trois jours d'un quart de finale aller de la Ligue des champions contre l'Atlético Madrid, Carlo Ancelotti avait décidé de faire souffler Gareth Bale et Karim Benzema. Deux joueurs remplacés face à Eibar par Javier Hernandez et Jesé. Un choix concluant puisque ce duo a inscrit les deux autres buts de la maison blanche. D'une tête astucieuse sur un service d'Arbelo, l'attaquant mexicain doublait la mise (2-0, 31e). Une belle réponse alors qu'on lui prêtait un certain spleen en tant que doublure en manque de temps de jeu. Jesé, quant à lui, a réveillé un public quelque peu assoupi en deuxième période grâce à une accélération suivie d'une frappe croisée dans la surface (3-0, 83e). L'essentiel a été assuré.

La pression sur le Barça ?
Depuis sa défaite au Camp Nou lors du dernier Classico, le Real Madrid sait qu'il n'a plus son destin entre ses pieds mais fait preuve d'une réaction d'orgueil salutaire pour espérer toujours une remontée en tête de la Liga. Ce succès facile contre Eibar met désormais la pression sur le FC Barcelone qui ne compte plus qu'un point d'avance avant de se déplacer ce soir sur la pelouse du Séville FC, un club qui n'a jamais perdu à domicile cette saison.

Et si la lutte pour le titre du championnat d'Espagne était relancée ce soir ?