Dans l'actualité récente

Real Madrid : fin de série à Valence pour les Merengue

Voir le site Téléfoot

Gareth Bale - Real Madrid
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-01-04T18:16:00.000Z, mis à jour 2015-01-05T09:16:22.000Z

Le Real Madrid a démarré l'année 2015, et son intense mois de janvier, par une défaite sur la pelouse d'un FC Valence joueur et combatif. La série de 22 victoires de suite s'arrête pour les hommes de Carlo Ancelotti.

Une série se termine, une autre continue. Le Real Madrid n'a pas remporté un 23ème match d'affilée, toutes compétitions confondues. A contrario, le FC Valence vient de signer une sixième rencontre sans défaite en Liga. Mieux, les Valenciens ont battu l'actuelle meilleure équipe d'Europe, qui démarre mal son mois de janvier copieux.

Pourtant, Ronaldo a marqué en premier
Le FC Valence n'a pas reçu le Real Madrid pour subir et garer un bus devant le but. Non, dès l'entame du match, les hommes de Nuno ont imposé un pressing haut à leurs adversaires sûrs de leurs forces. Avec une agressivité certaine, souvent pénalisée par un carton jaune (six en tout), les Valenciens ont empêché les Merengue de développer leur jeu, jusqu'à ce que Negredo ne mette le bras sur la trajectoire d'un coup franc tiré par Kroos. Le pénalty, indiscutable, est transformé par Ronaldo (14ème). Dans la foulée, le Real Madrid a commencé à reprendre le contrôle du ballon, mais sans que son trio magique, la fameuse BBC, ne parvienne à se trouver. Pour preuve, Ronaldo loupe l'immanquable dans un angle certes très fermé (25ème). Dans cette action, le Real aurait même pu bénéficier d'un second pénalty pour une autre main dans la surface. Avant la pause, le FC Valence a remis un coup d'accélérateur et le poteau de Gomes sur une frappe détournée par Carvajal n'était qu'un début.

Valence a été combatif
Au retour des vestiaires, le FC Valence a, une fois encore, mis beaucoup d'intensité. Et cela a payé face à des Madrilènes en panne devant, à l'image d'un Bale en manque de lucidité en oubliant Benzema (59ème). Juste avant, Pepe avait détourné une frappe de Barragan dans ses propres filets (52ème). Une égalisation logique tant les Valenciens se sont montrés combattifs et appliqués dans leurs contres. Mieux, sur un corner, Otamendi remporte son duel avec Sergio Ramos pour donner l'avantage à son équipe (65ème). C'était sans doute un peu tôt puisque c'est devenu Fort Alamo pendant de longues minutes devant la cage de Diego Alves, mais la défense a tenu bon et les échecs de Ramos (79ème), d'Isco (85ème) et de Ronaldo (88ème) n'ont pas aidé le Real, qui doit s'incliner.

La série s'arrête
Coup d'arrêt : après 22 victoires de rang, toutes compétitions confondues, le Real Madrid chute avant un choc face à l'Atlético Madrid en Coupe du Roi. Au classement, le FC Barcelone pourra repasser devant en cas de victoire sur la pelouse de la Real Sociedad. Mais les Merengue comptent un match en moins et cette défaite à Valence grille son joker. Cristiano Ronaldo, lui, a quand même marqué son 26ème but de la saison en Liga.