Dans l'actualité récente

Real Madrid : Florentino Perez contre le pessimisme de Mourinho

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2012-12-18T11:00:00.000Z, mis à jour 2012-12-18T12:44:50.000Z

Ce week-end José Mourinho brillait par son défaitisme après un nouveau faux-pas de son équipe. Et pour cause le Real Madrid compte treize points de retard sur le FC Barcelone. Pas de quoi affoler Florentino Perez, le président madrilène qui se veut optimiste.

Alors que José Mourinho cultive son pessimisme, Florentino Perez préfère lui croire à des jours meilleurs. Malgré un retard conséquent sur le leader barcelonais, l'espoir est entretenu du côté du président du Real Madrid.

Treize points de retard
Nouvelle déception pour les joueurs de José Mourinho. Ce week-end, le Real Madrid a en effet concédé le match nul face à l'Espanyol Barcelone (2-2), le troisième depuis le début de saison. Alors qu'ils menés, les Madrilènes ont vu les Barcelonais revenir au score à deux minutes de la fin de la rencontre. De quoi mettre un coup au moral des Merengues. Car au classement, la situation n'est guère réjouissante. Troisième de Liga, le Real Madrid se trouve à quatre longueurs de l'Atletico. Pire encore, Cristiano Ronaldo et consort comptent déjà treize points de retard sur le FC Barcelone après seulement seize journées.

« La Liga ? Quasi impossible »
A l'issue de la rencontre, José Mourinho dépité concédait son mécontentement : « Je ne suis pas satisfait. On perd des points, on est loin de notre objectif ». Un brin résigné, l'entraineur des Merengues a même avoué ne plus croire au titre de champion d'Espagne : « Treize points, c'est un écart considérable. Jamais dans ma carrière je n'ai vécu une situation pareille, à perdre autant de points. On va finir la saison du mieux possible. Nous allons lutter pour tous les titres mais je pense que pour la Liga c'est quasiment impossible ».

« Ne jamais abandonner »
Surpris par les déclarations de son entraineur, Florentino Perez président du Real Madrid a tenu à réagir : « Au Real, c'est un principe sportif de ne jamais abandonner, quelle que soit la difficulté du défi. On ne doit jamais se rendre, ni dans le sport ni dans la vie ». Mais José Mourinho ne s'y trompe pas. La situation des Madrilènes est très mal embarquée. Le champion en titre de la Liga comptait à l'année dernière à la même époque quarante points, soit sept de plus qu'actuellement. Durant toute la saison passée, les Merengues avaient concédé quatre nuls et deux défaites : ils en sont déjà à trois nuls et trois défaites.

Autant dire que le Real Madrid va devoir réaliser un sans-faute lors de la deuxième partie de saison. José Mourinho et les siens devront en plus compter sur plusieurs faux-pas du rival barcelonais.