Real Madrid : La guerre est déclarée avec le quotidien Marca

Voir le site Téléfoot

Une Marca
Par Gwendoline NATALI|Ecrit pour TF1|2013-01-25T09:45:00.000Z, mis à jour 2013-01-25T13:49:04.000Z

Le président du Real Madrid a tenu à démentir les informations relayées par Marca. Le quotidien ayant révélé le chantage de Sergio Ramos et Iker Casillas concernant José Mourinho ne compte pas en rester là.

« C'est nous ou Mourinho » auraient déclaré Iker Casillas et Sergio Ramos à leur président. Une information révélée par Marca mais démentie par le Real Madrid. Mais ce vendredi le quotidien a décidé de riposter.

« On essaye de nous déstabiliser »
Florentino Perez n'aura pas tardé à répondre à Marca. Le président du Real Madrid a organisé jeudi après-midi une conférence de presse pour démentir les informations du quotidien espagnol : « C'est totalement faux » a-t-il déclaré, un brin excédé par la situation. « Je respecte la presse, mais il y a des limites éthiques qui doivent être respectées. Ceux qui ne les respectent pas me trouveront sur leur chemin. Je comprends que certains aimeraient bien voir José Mourinho ou moi-même hors du club. On essaye de déstabiliser le club et je ne peux pas le supporte ».

« Aucun ultimatum »
De leur côté, les deux joueurs cités par Marca ont également tenu à réagir à cette nouvelle rumeur. Iker Casillas et Sergio Ramos ont ainsi publié un communiqué sur le site officiel du Real Madrid : « Il n'a jamais été question d'aucun ultimatum de notre part au sujet de notre entraîneur. Comme capitaines de l'équipe, nous rejetons catégoriquement l'utilisation de nos noms et ceux du reste de l'équipe pour cautionner une information que nous qualifions de totalement fausse ». Les deux madrilènes terminent par un message de soutien à leur entraineur : « Nous voulons témoigner tout notre soutien à notre entraîneur, José Mourinho, à qui nous devons le respect maximal ».

« Marca ne ment pas »
Mais Marca, convaincu de ses accusations, a décidé de riposter. Ce vendredi matin, le quotidien espagnol titrait « Marca ne ment pas ». La Une du journal n'est autre que la photo attestant d'un échange de messages. « Par respect pour nos lecteurs et compte tenu que le Président du Real Madrid a fait une annonce publique dans laquelle il a exprimé des doutes quant à la crédibilité de cette publication, MARCA a l'obligation morale de révéler une partie du SMS qui a donné lieu à cet article ». Dans celui-ci on peut y lire « On a parlé de tout. Questions générales, vestiaire, primes et autres ». Le suivant indique lui : « Il n'y a pas seulement (nom du joueur caché), il y en a beaucoup d'autres ».

Qui aura le dernier mot dans cette histoire ? Marca semble bien décidé à prouver sa bonne foi. De son côté, le Real Madrid a peut-être mieux à faire que de poursuivre cette guéguerre. Les hommes de José Mourinho affrontent Getafe, dimanche à 12h.


Regardez la conférence de presse de Florentino Perez, président du Real Madrid