Dans l'actualité récente

Real Madrid : Higuain échangé contre Agüero ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-03T19:05:00.000Z, mis à jour 2012-04-03T20:54:43.000Z

Les grandes manoeuvres pour la prochaine période des transferts s'accélèrent du côté de Madrid. La presse espagnole se fait l'écho d'une proposition d'échange entre Gonzalo Higuain et l'avant centre de Manchester City Sergio Agüero. Le gendre de Maradona ne serait pas contre un retour en Liga.

Malgré ses 24 buts depuis le début de la saison sous le maillot merengue, Gonzalo Higuain pourrait se transformer une simple monnaie d'échange.




Annoncé depuis plusieurs semaines, l'intérêt de la Maison Blanche pour le Kun pourrait se concrétiser très rapidement. Le quotidien AS précise que José Mourinho serait prêt à mettre Gonzalo Higuain dans la balance pour favoriser la réussite du transfert. La proposition madrilène serait agrémentée d'un chèque de 10 millions d'euros pour amadouer les Citizens. Les dirigeants britanniques avaient dû débourser 45 millions d'euros lors de l'été 2011 pour le débaucher de l'Atletico Madrid.




Avant centre préféré de Roberto Mancini sur le front de l'attaque mancunienne, Sergio Agüero réalise une première saison prometteuse en Angleterre. Auteur de 24 réalisations cette saison, il est le meilleur buteur de son club en championnat. Cette réussite ne l'empêcherait pas, selon la presse espagnole, d'éprouver des difficultés d'adaptation à la vie britannique. A l'image de Tevez, le Kun rechercherait un climat plus accueillant. Un retour en Espagne serait privilégié.




Interrogé sur cette opportunité, Diego Maradona voit d'un bon œil cet échange même si la réalisation pratique lui semble compliquée. L'actuel entraineur du club d'Al Wasl (Dubaï) s'est exprimé au micro de Radio la Red « Il aurait été préférable pour lui de signer au Real. Désormais, ce ne sera pas facile d'obtenir un transfert puisqu'il est à Manchester City » estime la légende argentine.


Il ne manque plus à Florentino Perez que de se montrer convaincant auprès de ses interlocuteurs anglais.