Real Madrid : interdiction de recruter mais pas de rapatrier

Voir le site Téléfoot

Zinedine Zidane entraîneur ?
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-09-10T06:30:44.790Z, mis à jour 2016-09-10T06:30:44.790Z

Sanctionné par la FIFA pour avoir fait signer des joueurs mineurs étrangers, le club entraîné par Zinedine Zidane ne peut pas recruter pendant deux ans. Mais des solutions existent pour se renforcer.

Les plus grands ne sont pas épargnés. Après le FC Barcelone en 2014, c'est son grand rival madrilène qui est frappé par une sanction de la FIFA interdisant la Casa Blanca de recruter durant les deux prochains marchés des transferts (jusqu'en 2018). Même si Zinedine Zidane est agacé, le club de la capitale espagnole a plus d'un tour dans son sac pour se renforcer.

"Absurde" selon Zidane

Au lendemain de la décision en appel de la fédération internationale, le coach des Merengue a été interrogé sur le sujet en conférence de presse. "C’est absurde et le club va faire tout son possible pour changer cela, assure ce dernier. Je ne peux rien dire de plus. Nous allons attendre car c’est une sanction qui vient tout juste d’être connue. J’espère que les choses vont se régler rapidement. Parler ne va rien changer aujourd’hui" a déclaré Zinedine Zidane, dont les deux fils, Enzo et Luca sont concernés par cette interdiction donnée suite à des infractions commises dans certains transferts de joueurs mineurs.

"Je ne comprends rien. Le club tente de faire du mieux possible, a assuré l’entraîneur du Real Madrid en conférence de presse ce vendredi. Je peux parler de mes enfants. Ils sont nés ici et ont vécu toute leur vie ici. C’est absurde qu’ils ne puissent pas jouer. Mes enfants ne peuvent pas jouer et je veux leur expliquer pourquoi. Ils doivent s’armer de patience car à l’heure actuelle nous ne pouvons rien faire. J’espère que ce sujet va rapidement se régler. Je ne comprends pas, cela me gêne, la sanction est injuste" a confié l'entraîneur du Real Madrid.

Rapatrier six joueurs ?

"Je crois que la sanction ne va pas nous porter préjudice par rapport à l’effectif car je suis très content du groupe que j’ai, il est profond. La sanction est là, nous ne pouvons pas la changer. Je suis content de l’effectif et les joueurs d’être ici. Si nous devons rester comme cela durant deux ou trois ans, nous serons contents" a ajouté le récent vainqueur de la Ligue des Champions. Et il n'y a peut-être pas de quoi s'inquiéter.

En effet, le Real Madrid a l'occasion de rapatrier six joueurs dans son effectif si les besoins se font sentir. Il s'agit de Borja Mayoral (Wolfsburg), Diego Llorente (Málaga), Marcos Llorente (Alavés), Jesús Vallejo (Eintracht Frankfurt), Jorge Franco Alviz ‘Burgui’ (Sporting) et Raúl De Tomás (Valladolid). De quoi voir l'avenir plus sereinement pour le club madrilène qui a d'ores et déjà fait revenir Alvaro Morata de la Juventus Turin pour entamer la saison 2016-2017.