Dans l'actualité récente

Real Madrid : James Rodriguez répond aux critiques de Rafael Benitez

Voir le site Téléfoot

error
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-11-15T09:00:09.405Z, mis à jour 2015-11-15T14:36:55.955Z

La star de la Colombie n'a visiblement pas apprécié les critiques de son entraîneur espagnol après la défaite des Merengue contre Séville (3-2) pour le compte de la 11e journée de Liga.

C'est ce qui s'appelle communément « répondre sur le terrain ». Critiqué par Rafael Benitez, son entraîneur au Real Madrid, après la défaite du club merengue face à Séville (3-2) lors de la 11e journée de Liga, James Rodriguez a été décisif jeudi dernier en égalisant à la dernière minute contre le Chili (1-1) lors d'un match comptant pour les éliminatoires à la Coupe du monde 2018. Un but salvateur qui n'a pas empêché la star colombienne de lâcher une petite pique à l'encontre de son coach en club après la rencontre. 

FIFA 16 : Les statistiques des joueurs du Real Madrid


« Ça, c’est pour ceux qui disent que je ne suis pas en condition »

Interrogé sur sa condition physique par la presse locale, l'ancien joueur de l'AS Monaco n'a pas mâché ses mots. « Quand je ne suis pas avec la sélection, je souffre beaucoup parce que je veux toujours aider. Il y a eu une action durant laquelle j’ai démarré à fond avant de courir pendant 45 mètres. Ça, c’est pour ceux qui disent que je ne suis pas en condition »


Une réponse sèche qui intervient quelques jours après les propos de Rafael Benitez à Ramón Sánchez Pizjuán. « Vous avez vu comment était James ? Il est clair qu'il lui manque beaucoup de travail et de temps pour qu'il récupère son niveau de jeu » avait lâché l'ex-coach de Liverpool, en colère après la prestation de ses ouailles et de son numéro 10, pourtant buteur en toute fin de partie.


Convaincant depuis son arrivée au Real Madrid et sur la lancée de son extraordinaire Mondial 2014, James Rodriguez n'a donc pas fini de donner des maux de tête à son entraîneur. Nul doute que la star des Cafeteros (surnom donné aux joueurs de la Colombie) sera surveillé de très près lors du choc contre le FC Barcelone qui aura lieu ce samedi 21 novembre à Santiago Bernabeu.