Dans l'actualité récente

Le Real Madrid jouera sa 14e finale de Ligue des Champions

Voir le site Téléfoot

error
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-05-05T14:08:10.210Z, mis à jour 2016-05-05T14:08:12.654Z

Après un peu plus de 5 mois sur le banc madrilène, Zidane n'est plus qu'à un match de remporter la Ligue des Champions. Les Madrilènes sont venus à bout de Manchester City (1-0).

Avec des blessés des deux côtés, Manchester City et le Real Madrid ont dû remanier leurs effectifs. Au final, c'est le club espagnol qui a tiré son épingle du jeu grâce à Gareth Bale.


Real dominateur

Après son match nul décevant face à City en demi finale aller, le Real s'est remobilisé. Sans Benzema, les hommes de Zidane ont tout de suite pris les devants en mettant la pression sur le collectif de Pellegrini. La blessure de Kompany en début de rencontre n'a pas arrangé les affaires des Citizens. City a fini par craquer à la 20e. Fernando, butteur contre son camp sur une frappe puissante de Gareth Bale a confirmé la domination espagnole. Soulagés, les coéquipiers de Ramos ont maintenu la pression tout au long du match face à des adversaires en panne d'idée à l'image de Yaya Touré, inexistant et sorti à la 61e minute. Ronaldo, revenu sur les terrains, a manqué par 3 fois de creuser l'écart.

Gareth Bale, décisif

Homme de l'ombre quand Ronaldo et Benzema sont sur le terrain, le Gallois a su montrer toute son efficacité quand les deux attaquants star du Real, blessés, étaient absents.  Sur ses quatre dernières sorties, il a marqué à deux fois. Malgré le retour de CR7 hier soir, Bale n'était pas effacé pour autant. Dangereux à plusieurs reprises dans la surface adverse, il a finalement trouvé la faille après le quart d'heure de jeu.  Servi par Carvajal, Bale, parti à la limite du hors-jeu, a trompé Joe Hart d'une frappe puissante, déviée par Fernando. Puis le gardien des Citizens a dû repousser une nouvelle frappe du Gallois à la 43e avant de placer une tête sur la transversale (64e).

Zidane, un homme heureux

A peine 5 mois après son arrivée, le Français est tout proche de remporter sa première Ligue des Champions en tant qu'entraîneur. "Je suis surtout content de ce que je fais chaque jour, d'être à la tête de ce grand club, de cette grande équipe, avec des joueurs importants. Content surtout que ce club m'ait donné la possibilité d'entraîner cette équipe. Maintenant je le sais, on n'a rien gagné," a-t-il déclaré en conférence de presse. Le Real jouera donc sa 14e finale le 28 mai prochain.