Real Madrid : Kepa pour remplacer Navas ?

Voir le site Téléfoot

RTS1HHF8
Par Thomas Ravenel|Ecrit pour TF1|2017-11-09T10:58:42.920Z, mis à jour 2017-11-09T11:46:40.760Z

Le Real Madrid qui cherche à remplacer Kaylor Navas aurait, après David De Gea (Manchester United), jeté son dévolu sur la jeune pépite de l’Athletic Bilbao, Kepa Arrizabalaga selon le quotidien Marca.

Après avoir été prêté deux années de suite en deuxième division espagnole au SD Ponferradina et au Real Valladolid, le jeune gardien de 23 ans Kepa Arrizabalaga a effectué ses débuts en Liga cette saison avec son club formateur, l’Athletic Bilbao. Les performances du joueur ibérique ont été brillantes à telles points qu’elles n’ont pas laissé insensible le Real Madrid, ni plus ni moins, comme l’a relayé le quotidien espagnol Marca ce jeudi matin.


Un style complet


Avec un jeu au pied des plus précis tant dans ses passes courtes que dans ses dégagements et faisant preuve d’un sang-froid à toute épreuve dans les moments chauds de par ses arrêts réflexes, le style complet d’Arrizabalaga aurait fini par convaincre les Merengues de s’attacher ses services et de mettre de côté définitivement Kaylor Navas qui évolue sous le mythique maillot blanc des Merengues depuis 2014. Après avoir foulé à 10 reprises les terrains de Liga, le pensionnaire de San Mamés compte 3 cleans sheets, alors que son équipe pointe à la 15ème place, et 31 arrêts soit un de moins que Jan Oblak (Atlético Madrid). Pendant ce temps, le gardien Costaricien fait beaucoup moins bien puisqu’il a réalisé seulement 2 cleans sheets pour 16 sauvetages.


50 jours pour être fixé


L’avenir du portier espagnol est plus qu’incertain et va se jouer dans les deux mois à venir. En effet, selon la loi, il ne reste plus que 50 jours à Kepa Arrizabalaga pour parapher un contrat avec une autre formation prétendante. Intéressé depuis janvier dernier par le gardien d’1m89, la Casa Blanca n’aura pas la tâche facile pour délocaliser le nouveau titulaire indiscutable des Rojiblancos puisque les dirigeants de l’équipe Basque comptent fixer une clause libératoire de 75 millions d’euros pour le natif d’Ondarroa, dépassant ainsi les 65 millions d’euros de l’international tricolore, Aymeric Laporte. Un acte qui pourrait sceller définitivement l’avenir de son joueur au Pays Basque.