Real Madrid : L'équipe alignée face au FC Séville était la plus chère de l'histoire du football

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-08-13T14:00:00.000Z, mis à jour 2014-08-13T14:06:13.000Z

Pour bâtir un effectif ultra-compétitif sur la scène européenne, le président du Real Madrid, Florentino Pérez, n'hésite pas à dépenser des sommes hallucinantes. L'équipe merengue qui a été alignée face à Séville dans le cadre de la Supercoupe de l'UEFA est tout simplement la plus chère de l'histoire du football.

Souvenez-vous. Au début des années 2000, Florentino Pérez avait construit l'ère galactique, en réalisant un gros transfert par saison. Figo (60 millions d'euros), Zidane (77 millions), Ronaldo (42 millions) sont ainsi venus, entre autres, garnir l'effectif madrilène à l'aube du deuxième millénaire. Une fâcheuse habitude de mettre la main au porte-monnaie et dépenser des sommes folles, que Florentino Pérez a visiblement conservée.

Un onze type payé 458 millions d'euros
Mardi soir, en titularisant ses deux recrues, Toni Kroos et James Rodriguez, Carlo Ancelotti a aligné l'équipe la plus chère de l'histoire du football sur le terrain. En comptabilisant les sommes payées par la Maison Blanche pour les transferts des onze joueurs, la facture s'élève à 458,5 millions d'euros. Un record sans précédent. Rien que pour enrôler Gareth Bale, Cristiano Ronaldo et James Rodriguez, Pérez avait déboursé la bagatelle de 260 millions d'euros. Avec les 30 de Pepe, les 8 de Carvajal, les 42 de Modric, etc., on arrive vite à une telle somme.

Real Madrid's starting XI tonight cost €458.5m, making it the most expensive line up in history. #RMCF pic.twitter.com/77X4uZhRuK

— Football__Tweet (@Football__Tweet) 12 Août 2014

Un effectif à 635 millions d'euros
En plus de l'équipe qui a affronté le FC Séville, le Real Madrid possède un réservoir de joueurs impressionnant, qui ont rejoint la Maison Blanche pour des sommes assez élevées : Di Maria (25 millions d'euros), Illarramendi (40 millions), Isco (25 millions) et Xabi Alonso (28 millions) pour les plus chers. En additionnant les sommes facturées au Real Madrid pour s'attacher les services de tous ces joueurs, la note grimpe à 635 millions d'euros.

Voici les sommes payées par le Real Madrid pour s'offrir son effectif actuel. Infographie réalisée par @Gazzetta_it pic.twitter.com/sxQJvVQOqx

— Téléfoot (@telefoot_TF1) 13 Août 2014

Est-ce réellement fiable ?
Les chiffres évoqués ci-avant sont toutefois à prendre avec des pincettes. Lors d'un transfert, un club ne révèle pas souvent la somme qu'il a déboursée. Il faut alors se fier aux chiffres avancés par la presse, qui peuvent varier de plusieurs millions d'euros. Ainsi, pour la signature de Gareth Bale au Real Madrid, la Gazzetta dello Sport retient le chiffre de 100 millions d'euros. Plusieurs sites espagnols évoquent, quant à eux, une transaction de 91 millions d'euros.

.@realmadrid field most expensive team in football history for Super Cup win over Sevilla http://t.co/7V7lazEZOL pic.twitter.com/BNpTyOyVAB

— Barclays League (@BarclaysLeague) 13 Août 2014

Est-il possible de comparer la valeur d'un effectif à un autre plus ancien ? Autrement dit, est-il possible de savoir si l'équipe galactique du Real des années 2000 a coûté plus cher que celle alignée mardi soir ? Là encore, pas réellement. Sur le papier, le onze qui a débuté en Supercoupe de l'UEFA a coûté bien plus cher à Florentino Pérez que celui de l'ère des Galactiques. Mais comparer ces deux époques n'a guère de sens. Les frais de transfert n'ont jamais été aussi élevés, tandis que l'inflation fausse la comparaison.

En tout cas, les millions lâchés par Florentino Pérez ne semblent pas vains. L'équipe du Real Madrid semble affûtée pour briller dans toutes les compétitions cette saison.