Real Madrid : L’autre révolution de Rafael Benitez

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2015-07-29T12:42:57.061Z, mis à jour 2015-07-29T12:43:59.535Z

Depuis son arrivée au Real Madrid, Rafael Benitez modifie les plans de jeu de son équipe. Après avoir renforcé sa défense, l’Espagnol s’est attelé à son attaque. Toujours aussi prolifique, elle pourrait se diversifier un peu.

Arrivé au Real Madrid il y a quelques semaines, Rafael Benitez est sur tous les fronts. S’il compte faire de sa défense une véritable muraille, et baser son jeu sur les passes courtes, il n’oublie pas de travailler son milieu de terrain et son attaque. En trois matches de préparation, sept joueurs différents ont déjà fait trembler les filets. Deux fois plus que la saison passée à la même période comme l’explique AS.

Des buteurs, beaucoup de buteurs

En Australie, le Real Madrid ne chôme pas. Après avoir concédé le match nul 0-0 face à l’AS Roma, les hommes de Rafael Benitez ont mis le moteur en marche. Ils ont humilié Manchester City 4-1, avant de couler l’Inter Milan 3-0. Particularité, aucun joueur n’a inscrit deux buts. Tous les pions ont été inscrits par des joueurs différents : Karim Benzema, Cristiano Ronaldo, Pepe, Denis Cheryshev, Jesé, Raphaël Varane et James Rodriguez. S’il ne faut pas tirer de conclusions des matches de présaison, la situation tranche avec celle de la saison passée. A la même époque, trois  buts seulement avaient été marqués : un doublé de Gareh Bale, un pion de Cristiano Ronaldo. Les adversaires étaient pourtant du même acabit : Inter, Roma, Manchester United et la Fiorentina.

Lors de la saison précédente, le Real Madrid a inscrit 118 buts toutes compétitions confondues, pour 14 buteurs différents : 61 de Cristiano Ronaldo, 22 de Karim Benzema, 17 de Gareth Bale et James Rodriguez, 9 de Chicharito, 7 de Sergio Ramos, 6 d’Isco, 4 de Jesé et de Marcelo, 2 d’Arbeloa, Kroos, Pepe et Varane, 1 de Modric, Nacho et Medran.

Beaucoup de mouvements

Plusieurs éléments peuvent expliquer le nombre de buts marqués par différents joueurs. Tout d’abord, la nouvelle identité de jeu prônée par Rafael Benitez. Les attaquants n’ont pas réellement de position fixe, et échangent souvent leur position. Cristiano Ronaldo repique régulièrement dans l’axe, tandis que Gareth Bale, derrière l’attaquant, libère des espaces en prenant les couloirs.

Lors de ces quelques matches amicaux, les défenseurs centraux y sont allés de leur réalisation. Benitez souhaite que son équipe crée le surnombre, c’est pourquoi les défenseurs se retrouvent parfois loin de leur base. Les milieux et les latéraux n’hésitent pas, quant à eux, à aller au pressing.

Jeudi, le Real Madrid croisera le fer avec l'AC Milan dans le cadre de l'International Champions Cup.