Dans l'actualité récente

Real Madrid - Ligue des champions : Ronaldo éteint City

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-09-19T09:36:00.000Z, mis à jour 2012-09-19T09:41:11.000Z

Manchester City est passé à deux doigts de surprendre le Real Madrid chez lui mardi soir en Ligue des champions. Les Merengue s'en sortent grâce à Benzema et Cristiano Ronaldo.

Cristiano Ronaldo est sorti du diable vauvert pour offrir la victoire au Real Madrid (3-2) contre une équipe de Manchester City qui menait au score à la 85e minute. Renversant.

Ramos puni, Varane titulaire
La première surprise de cette affiche alléchante de Ligue des champions se trouvait dans la composition d'équipe du Real Madrid. José Mourinho choisissait de punir Sergio Ramos, qui avait osé lui tenir tête ces derniers jours, pour titulariser le prometteur Raphaël Varane en défense centrale aux côtés de Pepe. Et le Français démontrait une nouvelle fois ses qualités, récompensé par un score de 0-0 à la pause. Avant une deuxième période complètement folle où Cristiano Ronaldo allait sortir de sa boîte.

Manchester City y a cru
Avec Khedira, Xabi Alonso et Essien titulaires, l'entraîneur du Real Madrid avait pris une option très prudente à cause du mauvais début de saison de son équipe. Manchester City allait en profiter en seconde période pour ouvrir le score par Dzeko (68e). Obligé de réagir, Mourinho, qui avait déjà lancé Ozil à la place d'Essien (65e), remplaçait Khedira et Higuain par Modric et Benzema (72e). Des changements salvateurs puisque Marcelo égalisait trois minutes plus tard (75e)... avant que Kolarov ne redonne l'avantage aux Mancuniens (85e).

Ronaldo et Benzema, héros d'un soir
C'est alors que Karim Benzema et Cristiano Ronaldo enfilèrent leurs costumes de héros. Tout d'abord, le Français égalisait à la 87e. Et tandis que le Real Madrid, Manchester City et les spectateurs s'acheminaient vers un match nul haletant, la star portugaise tentait à la 90e une dernière frappe presque désespérée. Joe Hart était battu.

Un résultat qui récompensait tout de même la domination d'ensemble du Real Madrid. Les Merengue pourront se rendre plus sereins le 3 octobre à l'Ajax Amsterdam.