Real Madrid : le manque d'inspiration face à Saragosse

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-03-31T08:04:00.000Z, mis à jour 2013-03-31T08:18:29.000Z

Le Real Madrid ne s'est pas montré très rassurant à quelques jours du match contre Galatasaray. Menés au score dès la 6ème minute, les hommes de José Mourinho peuvent remercier Cristiano Ronaldo pour le point ramené de Saragosse.

Le Real Madrid et le Real Saragosse se sont quittés sur un match nul, qui ne fait pas vraiment les affaires de José Mourinho.

Où sont passés les Galactiques ?
Ce n'était vraiment pas le Real des grands soirs. Bien au contraire. Le technicien a fait tourner en prévision du quart de finale aller de Ligue des Champions et cela n'a pas payé. Il faut dire que les récupérateurs Essien et Modric, titularisés à la place des habituels Xabi Alonso et Khedira, n'ont pas affiché une réelle sérénité. Ainsi, c'est sur une perte de balle du croate que les Merengue se sont faits surprendre par un contre supersonique de Saragosse, conclu par Rodri. On n'était qu'à la sixième minute et la soirée s'annonçait longue pour les hommes de José Mourinho...
Ronaldo sauve les meubles
Avant la mi-temps, Cristiano Ronaldo, encore et toujours lui, a remis les pendules à l'heure (38ème), grâce à une passe d'Higuain et un contre favorable. Pour le reste, on a observé un Real Madrid au visage peu séduisant, car très en difficulté dans la construction. En se montrant inconsistant collectivement, les futurs adversaires de Galatasaray ont trop forcé sur l'exploit individuel ou ont pêché par précipitation (ce centre manqué de Marcelo dans une situation de surnombre pour le Real). Après, il y a une belle tête d'Essien, forçant l'exploit de Roberto , et un poteau trouvé par Marcelo. Mais les madrilènes ne méritaient pas mieux samedi soir, face à une équipe de Saragosse bien en place et usant habilement du pressing.

Deuxième place menacée
Le Real Madrid a manqué une occasion de revenir à 11 points du FC Barcelone, tenu en échec sur la pelouse du Celta Vigo. Vu l'écart, on pourrait se dire que c'est anecdotique. En revanche, ce qui ne l'est pas, c'est l'Atlético Madrid qui a la possibilité de passer devant, en cas de succès face à Valence, dimanche soir. Enfin, José Mourinho ne doit pas être rassuré par le niveau de ses troupes à l'approche d'un rendez-vous pouvant sauver une saison mal embarquée.

La réaction est attendue mercredi.