Real Madrid : La mauvaise série de Zidane

Voir le site Téléfoot

zinedine zidane
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-01-19T11:06:54.530Z, mis à jour 2017-01-19T11:13:18.781Z

Alors que le Real n’avait connu la défaite qu’à deux reprises en 2016, ils font déjà « aussi bien » en 2017 avec deux revers en janvier. Faut-il s’inquiéter pour le Real de Zidane ?

Voilà une habitude dont le Real Madrid se serait bien passé. Après une magnifique série de 40 matches sans défaites toutes compétitions confondues, les Merengue sont tombés à deux reprises en quelques jours, en Liga face au FC Séville, et à domicile contre le Celta en coupe du roi. Le Real Madrid serait-il redevenu une équipe normale ?

Zidane brille en tant qu'entraîneur



Trop d'erreurs individuelles...

La rencontre contre le Celta Vigo en quart de finale aller de la Coupe du Roi devait permettre au Real de se relancer après un revers contre le FC Séville. Au contraire, ce match a mis en avant quelques doutes. Il y a eu peu d’occasions pour les hommes de Zidane, Morata, et Benzema rentrés en jeu en seconde période manquant cruellement de précision dans le dernier geste. Après une erreur de Marcelo qui relance un centre dans l’axe, ils concédaient l’ouverture du score à la 64ème minute par Aspas. Le latéral gauche brésilien se rattrapait en reprenant victorieusement un centre d’une belle reprise de volée légèrement déviée (69ème). 

L’euphorie due à l’égalisation était de très courte durée car quasiment sur l’engagement Lucas Vasquez perdait un ballon qui permettait à Castro de sceller l’issue de la rencontre (70ème 1-2). Comme contre le FC Séville trois jours auparavant, les maladresses madrilènes ont été payées comptant. Il s’agissait de la première défaite madrilène à domicile depuis presqu’un an ( défaite 0-1 contre l’Atletico Madrid le 27 février 2016). Plus habitués à perdre, cette « série » de deux revers consécutifs marque t-elle la fin de la magie Zidane ?

...et trop de blessures

Parler de fin de cycle ne serait pas adapté. L'enchaînement des matches en début janvier cause un problème à Zidane qui ne peut pas bénéficier de tout son effectif. Bale, Pepe, Contrao, et James Rodriguez étaient blessés pour la réception du Celta, une liste à laquelle il faut ajouter le nom de Carvajal absent pour 4 semaines. Avec Lucas Vasquez, Isco et Kovacic qui revenaient après des soucis physiques, Zidane n’avait pas l’occasion de faire tourner. 

Du coup, on a senti du côté du Real un manque de fraîcheur physique. Les choses ne s’améliorent pas trop du côté de l’infirmerie, puisque Asensio a dû aussi quitter ses coéquipiers en cours de match après qu’un adversaire lui a marché sur la main. Repositionné dans l'axe, Cristiano Ronaldo n'a pas briller, et Kroos et Modric ne sont pas parvenus à faire la différence.

Quelles solutions ?

Premièrement, il n’est pas nécessaire de dramatiser, le Real est toujours leader de la Liga avec un match en retard, et peut compter sur son match retour pour tenter de se qualifier en Coupe du Roi. Mais pour reprendre le chemin de la victoire, il faudra éviter les grosses erreurs : la semaine dernière par exemple, Danilo et Ramos ont marqué contre leur camp, et hier soir Marcelo s’est rendu coupable d’une remise très hasardeuse sur l’ouverture du score, avant que Lucas Vasquez ne perde bêtement le ballon sur le second but. 

Le fait de ne pas pouvoir tourner en défense (5 joueurs seulement sont disponibles pour Zidane) handicape les Madrilènes. Heureusement au milieu de terrain, les retours d’Isco et Kovacic vont permettre de reposer Modric  et Kroos et de redonner plus de fraîcheur dans l’entrejeu. Surtout après la mauvaise prestation de CR7 en pointe, nul doute qu’il reprendra son flanc gauche pour permettre un meilleur équilibre du jeu. Si les deux défaites à la suite sont inquiétantes, il  existe néanmoins de bonnes raisons de croire que le Real peut repartir de plus belle. La réponse sera donnée samedi à  16h où les leaders du Championnat recevront Malaga pour se relancer.



Karim Benzema, Sergio Ramos, Marcelo - Real Madrid