Real Madrid : les Merengue en démonstration

Voir le site Téléfoot

error
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2014-09-20T15:07:00.000Z, mis à jour 2014-09-20T22:52:45.000Z

Emmené par Ronaldo, auteur d'un triplé, le Real Madrid n'a eu aucun mal à imposer son talent à l'équipe du Deportivo La Corogne (2-8). Une victoire qui fait du bien après deux défaites en trois matches en Liga.

En difficulté en championnat, le Real a remis quelques pendules à l'heure en humiliant le Deportivo La Corogne.


Le Real en mode galactique

Treize buts en 180 minutes de jeu : l'attaque du Real va bien, merci pour elle ! Après avoir puni le FC Bâle cette semaine à domicile en ouverture de la phase de poules de la Ligue des Champions (5-1), les Merengue ont triomphé ce samedi sur des terres pour le moins hospitalières. Huit buts marqués pour deux encaissés au Riazor, voilà la punition infligée au Deportivo La Corogne pour le compte de la quatrième journée de la Liga. Une large victoire qui ne rattrape pas vraiment une entame de championnat manquée mais qui rassure sur le potentiel offensif de la Casa Blanca. Pour peu que certains en doutaient encore...


Ronaldo frappe trois fois

Avec Ronaldo, Bale, Benzema et Rodriguez, le talent déborde de toutes parts dans les lignes offensives du Real et, excepté le Français, tous ont su trouver la mire pour au moins la seconde fois de la semaine. Cristiano Ronaldo s'est encore assuré la part du lion en signant un triplé (29e, 41e, 78e, nouveau meilleur buteur avec 5 buts), Rodriguez a fait parler sa patte gauche en trouvant la lucarne opposée de portier galicien (36e), Bale a étalé son aisance face au but (66e, 75e) et Chicharito a écrit les premières pages de son histoire avec le club madrilène en y allant d'un joli doublé en fin de match (88e, 90e+2).


Benzema et Varane dans le coup

Et les Français dans tout ça ? On pourrait pester de ne pas voir l'attaquant de l'équipe de France avec son nom inscrit au tableau d'affichage, lui l'avant-centre attitré du Real, lors d'un tel feu d'artifice. Le Français, directement à l'origine du troisième but madrilène, bien que rapidement remplacé (par Illaramendi à la 59e), est à créditer d'un bon match, faisant preuve de beaucoup d'activité. Pour Raphaël Varane, hormis une ou deux hésitations, il y a du mieux également après sa timide rentrée européenne de la semaine.


Lors de la prochaine journée, le Real Madrid recevra Elche le 23 septembre prochain pour le compte de la cinquième journée de la Liga.