Real Madrid : Microsoft s'attaque au Santiago Bernabeu

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-10-28T12:10:00.000Z, mis à jour 2013-10-28T13:51:35.000Z

Le mythique stade Santiago Bernabeu pourrait bientôt perdre son nom. Le Real Madrid se rapprocherait en effet de Microsoft pour une opération de naming.

Les contrats de naming peuvent rapporter gros aux clubs de foot. Certains utilisent déjà cette technique, et pas des moindres. Arsenal et son Emirates Stadium ou le Bayern Munich avec l'Allianz-Arena. Le Real Madrid souhaiterait lui aussi profiter de cette manne financière en « louant » le célèbre Santiago Bernabeu. Le stade pourrait ainsi prendre le nom de Microsoft.

Un contrat juteux ?
Selon le journal El Confidencial, le Real Madrid serait en pourparlers avec Microsoft et d'autres entreprises pour un contrat de naming. Le fabricant de logiciels informatiques tiendrait la corde pour associer sa marque au stade Santiago Bernabeu à partir de 2016, soit après les travaux de rénovation des tribunes. Au vu des autres opérations de naming conclues par certains grands clubs, la Maison Blanche devrait obtenir une belle compensation financière. Rappelons pour exemple qu'Arsenal a offert le nom de son nouveau stade à la compagnie aérienne Fly Emirates sur une période de dix ans contre 150 millions d'euros. Un contrat à nuancer, puisqu'il s'agit ici d'un contrat couvrant le naming du stade plus le sponsor maillot. Le Real ne propose que la première clause, étant déjà engagé pour son maillot avec... Fly Emirates jusqu'en 2018.

Les puristes ne vont pas aimer
Comme à chaque opération de naming, les puristes risquent de crier au scandale. D'autant plus pour un stade aussi mythique le Santiago Bernabeu. Sachant quen Espagne, et à Madrid en particulier, ce nom représente quelque chose de fort. Santiago Bernabeu a sans doute été le président le plus important du Real Madrid. C'est en effet sous son règne que le club a remporté six de ses neuf C1, plus seize championnats d'Espagne et six coupes du Roi. Pas sûr que les socios voient d'un bon œil l'arrivée de Microsoft ou toute autre marque à la place du nom de cette figure emblématique du club.

Le Real machine à cash
Le Real Madrid demeure une machine à cash impressionnante. Les dépenses colossales consenties par le club lors du dernier mercato (Gareth Bale pour près de 100 millions d'euros) seront sans doute couvertes par les nombreux revenus générés par la Maison Blanche. Pour rappel, les Merengue ont clos l'exercice 2012-2013 avec des revenus de 520,9 millions d'euros.

Et le Real Madrid pourrait encore augmenter ses revenus avec ce genre de contrat.