Dans l'actualité récente

Real Madrid - Mourinho : " Gagner la Liga avec 1 point d'avance serait fantastique "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-17T17:53:00.000Z, mis à jour 2012-02-17T17:59:59.000Z

L'entraineur portugais du club madrilène s'est exprimé en marge de la 24e journée de la Liga qui offre au Real la réception de Santander. Pas question pour le Special One de tomber dans un surplus d'optimisme alors que les dix points d'avance sur le Barça semblent déjà amener le titre à Madrid.

Fidèle à lui-même, José Mourinho a souhaité afficher sa singularité sur l'actualité de la Maison Blanche.



La forme du Real Madrid dans le championnat espagnol entraine l'admiration de ses adversaires. La presse madrilène s'est mise à rêver cette semaine d'un record de points à la fin de la saison et d'un sacre cette saison sur la pelouse du Nou Camp lors du prochain Clasico. Avare de promesse fantaisiste, Mourinho a souhaité ramener tout le monde sur terre : « Arrêtons les plaisanteries de dire qu'on va finir champion avec 15 points d'avance sur le Barça. Gagner la Liga avec un point d'avance sur eux serait déjà fantastique » estime le Portugais.




La réussite actuelle du club de la capitale et ses prochaines échéances européennes n'imposent pas selon le technicien la nécessité de faire tourner l'effectif contre Santander « Nous n'en avons pas besoin car nous ne sommes pas en période d'accumulation » assure-t-il. La préparation du huitième de finale aller de la Ligue des champions à Moscou contre le CSKA entrainera un départ plus tôt que prévu, dès dimanche, vers la Russie pour s'habituer aux températures négatives.




Interrogé finalement sur la polémique à propos du stade pour la finale de la Coupe du Roi, où le Real refuse de céder Santiago Bernabeu, José Mourinho n'a pas désiré attiser le conflit : « Peu m'importe où cela se passera. Je ne la joue pas »


Ces propos de l'entraineur portugais ont été accompagnés cet après-midi d'une information de Marca indiquant que Mourinho aurait confié à son président son souhait de rester à Madrid tant que le club ne remporte pas la Ligue des champions.