Dans l'actualité récente

Real Madrid : Mourinho ne s'occupe pas de l'avenir de Guardiola

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2012-02-25T16:04:00.000Z, mis à jour 2012-02-25T17:52:19.000Z

Alors que le Real Madrid compte toujours 10 points d'avance sur le FC Barcelone en Liga, et que l'Inter Milan s'intéresserait à Pep Guardiola, José Mourinho reste concentré sur son équipe.

Après y avoir travaillé dans les années 90, le FC Barcelone est devenu la bête noire de José Mourinho, devenu entraineur. Désormais au Real Madrid, il est plus que jamais l’ennemi numéro 1 du club catalan.




C’est Marca qui a lancé la rumeur : l’Inter serait prêt à offrir 20 millions d’Euros par an à Pep Guardiola pour qu’il s’exile en Lombardie. Alors que l’intéressé tarde à prolonger son contrat avec le Barça, l’hypothèse d’un départ ou même d’une année sabbatique circule. Son ennemi intime, José Mourinho, a évoqué le sujet en conférence de presse : « Ça m’est égal que Guardiola continue ou pas. Le plus important est qu’il soit heureux de sa décision ».




Toujours en tête de la Liga avec 10 points d’avance, le Real Madrid se déplace à Vallecas, le stade du Rayo Vallecano ce dimanche. Un derby déséquilibré sur un terrain étroit, que Mourinho aborde sérieusement : « Vallecas est petit mais entre dans les dimensions réglementaires. Ce qui me préoccupe c’est mon équipe, puis l’adversaire et, enfin, le terrain ». Avec un objectif unique : « On ne cherche pas les records, mais à gagner le championnat. On n’est pas obsédé par le Pichichi ou le record de buts ».




Loin de se reposer sur ses (tout frais) lauriers, l’on sait que Mourinho a déjà commencé à préparer la saison prochaine. En accord avec son président, il aurait déjà une priorité de recrutement : le milieu de terrain défensif de l’Athletic Bilbao, Javi Martinez. A 24 ans, sa valeur est estimée à 40 M€, et la concurrence s’annonce féroce : il serait également une priorité pour Manchester City et… le FC Barcelone. Même si selon Marca, Zubizarreta (directeur sportif du Barça), rechignerait à piller "son" Athletic Bilbao…


Alors que Mourinho n’a battu le Barça qu’une seule fois en 10 confrontations avec le Real Madrid, l’avance prise par les merengues en championnat les place aujourd’hui en position de force. Et les rumeurs bruissent désormais en catalogne…