Dans l'actualité récente

Real Madrid : Mourinho offensif face au Bayern

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-17T09:24:00.000Z, mis à jour 2012-04-17T09:31:08.000Z

L'entraineur madrilène est sorti de son silence en conférence de presse avant d'affronter le Bayern Munich en demi-finale aller de la Ligue des champions. Alliant assurance et ironie, José Mourinho s'attend à une grande rencontre à l'Allianz Arena.

Obligé par l'UEFA de s'exprimer devant les journalistes, le Portugais n'a pas déçu dans ses déclarations.




Le Real Madrid arrive en territoire hostile à Munich. Incapable de remporter le moindre match lors de ses neuf rencontres contre le Bayern, le club de la Maison Blanche fait face à un défi de taille ce soir. N'allez pourtant pas parler de bête noire à José Mourinho : « Ces chiffres n'ont aucune signification. L'histoire ne joue pas demain (ce soir). C'est une partie différente, c'est une demi-finale




La presse allemande a mis en avant ces derniers jours les témoignages des grands noms du club bavarois qui insistent sur la force de l'équipe. José Mourinho en a profité pour user d'ironie concernant les chances de qualifications de son équipe : « L'opinion des autres est plus importante que la mienne. Des personnes avec beaucoup de crédibilité comme Hoeness, Beckenbauer, Rummenigge, Kahn ou Hitzfeld disent que Madrid n'est pas une grande équipe et que le Bayern est plus fort. Nous serons ceux qui éviteront l'élimination. » La bataille de communication est lancée.




Sans donner de précisions sur l'équipe qui sera alignée ce soir à Munich, le technicien portugais a tout de même affirmé que ce choix n'a pas été difficile : « j'aime dormir en sachant qui jouera mais parfois j'éprouve des doutes. Sur ce match, j'ai tant travaillé que rien ne peut me faire douter. Je suis tranquille. » Assurance vous avez dit ?


Invaincu à l'extérieur en Ligue des champions depuis le huitième de finale de l'édition 2010, le Real Madrid pourrait porter sa série à 12 matches en cas de résultat positif.