Dans l'actualité récente

Real Madrid : Mourinho remet les pendules à l'heure

Voir le site Téléfoot

Jose Mourinho Real Madrid
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-12-05T11:00:00.000Z, mis à jour 2012-12-05T11:03:40.000Z

Après le dernier match du Real Madrid dans son groupe de Ligue des champions face à l'Ajax (4-1), José Mourinho en a profité pour rappeler d'où vient le club Merengue. Un message envoyé à ses dirigeants ?

Avec une équipe mixte, le Real Madrid a étrillé l'Ajax Amsterdam (4-1) mardi soir en Ligue des champions. Le club Merengue était déjà sûr de terminer deuxième du « Groupe de la mort », derrière Dortmund. Mais José Mourinho u est allé de sa petite sortie médiatique après la rencontre.

Tant pis pour les premiers
José Mourinho commence par relativiser la deuxième place du Real Madrid, en faisant remarquer que c'est surtout leur adversaire en 8e de finale qui sera à plaindre : « Sur le bilan général de cette première phase de groupes, je crois que des équipes qui se sont qualifiées comme premières ne vont pas forcément être contentes de tomber sur le Real Madrid. »

Petite mise au clair
Plus critiqué que jamais cette saison en raison des résultats décevants obtenus par le Real Madrid en championnat (troisième à 11 points du Barça), José Mourinho a aussi envoyé un message à ses détracteurs : « Je tiens à rappeler que quand je suis arrivé ici, l'équipe n'avait plus passé les 8e de finale depuis un certain temps. Cette saison, nous sommes sortis du groupe de la mort, avec des blessés et un match à Manchester City qui aurait peut-être pu se passer différemment. »

« Nous avons fait bon travail »
Cette deuxième place dans le groupe le plus relevé de la première phase de cette Ligue des champions est donc accueillie sans trop de regrets par José Mourinho : « Nous souhaitions terminer premiers du groupe, mais cela n'a pas été possible. Mais même ainsi, je crois que nous avons fait du bon travail. »

Une chose est sure, tous les premiers des autres groupes prient pour ne pas croiser la route du Real Madrid de José Mourinho en 8e de finale.