Real Madrid : Mourinho se débarasse de Valdano, Zidane le remplace

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-05-26T10:59:00.000Z, mis à jour 2011-05-26T11:10:12.000Z

Fin du suspens au Real Madrid. José Mourinho a remporté son bras de fer avec Jorge Valdano, qui quitte le club. Zinédine Zidane devrait vite le remplacer.

Durant quelques semaines de cette saison, la position de José Mourinho au Real Madrid a pu sembler fragile. Les méthodes de l'entraineur Portugais n'on jamais eu les faveurs de Jorge Valdano, directeur sportif du club.




Hier, Le Real Madrid a donc officialisé le départ de son directeur sportif, légende du club et fidèle serviteur du président Florentino Perez, Jorge Valdano. Celui qui est parfois surnommé « le philosophe du football » était en conflit (presque) ouvert avec l'entraineur du club, José Mourinho. Lequel a enfin obtenu ce qu'il réclame depuis son arrivée dans la casa blanca, un contrôle total sur la destinée sportive du club. Florentino Perez lui a donné sa confiance, et il devra maintenant lui rendre...




Jamais rassasié, José Mourinho souhaitait ensuite, selon le journal Marca, installer au poste de directeur sportif vacant son compatriote Luis Figo. Florentino Perez n'a pas accédé à cette demande et lui a préféré un autre « galactique » premier du nom, le plus illustre, Zinédine Zidane. Le Français est en effet le chouchou du président Perez, qui souhaite depuis des mois (avec Mourinho d'ailleurs), qu'il prenne plus de responsabilités dans la gestion sportive.




Florentino Perez a donc officialisé le contrôle renforcé du « Special One » sur son club : « Nous aurons une nouvelle organisation au club, à l'anglaise ». Bombardé « manager à l'anglaise » donc, et débarrassé de contre-pouvoirs ou presque, Mourinho va pouvoir construire un Real Madrid qui lui ressemble. Le recrutement jusqu'ici (Sahin, Altintop et Callejon) semble aller dans ce sens. Reste à savoir s'ilne devra pas lui aussi s'adapter à la philosophie du club.


Le Real Madrid voit donc José Mourinho comme l'homme providentiel qui lui permettra (enfin) de détrôner le FC Barcelone de Pep Guardiola. Le défi est de taille, mais Mourinho n'a peur de rien, et surtout pas du Barça.