Real Madrid : Mourinho se paye Pepe et Ronaldo

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-05T15:00:00.000Z, mis à jour 2013-06-06T08:45:26.000Z

José Mourinho a officiellement rejoint les rangs de Chelsea lundi. Désormais, il peut régler ses comptes avec le Real Madrid. Ses compatriotes ne sont pas épargnés.

Ce n'est un secret pour personne, les relations entre José Mourinho et certains joueurs de l'effectif merengue n'étaient plus vraiment cordiales. La fracture était notamment évidente avec les membres de la Roja, anciens du vestiaire madrilène, tels que Sergio Ramos et surtout Iker Casillas. Dans un entretien accordé à la chaîne Intereconomia, le Special One est revenu sur les problèmes qu'il avait avec certains joueurs.

Ronaldo ne supporte pas la critique
Durant les trois années que Mourinho a passées sur le banc du Real, il a systématiquement défendu Cristiano Ronaldo lorsque ce dernier était critiqué. Mais en interne, les choses étaient légèrement différentes. « Le seul problème que j'ai eu avec lui est très simple : je l'ai critiqué d'un point de vue tactique, espérant améliorer certaines choses chez lui, et lui ne l'a pas bien accepté parce qu'il croit peut-être déjà tout savoir ». Une petite pique, rien de plus.

Pepe en prend pour son grade
En revanche, le technicien portugais a été beaucoup plus sévère avec le défenseur central, Pepe. « Un jeunot de 10, 12 ou 13 ans de moins que lui a commencé à jouer, mais ce jeunot l'a mérité et je pense que lui (Pepe) n'a pas bien assimilé ni accepté cette situation ». Mais ce que Mourinho ne tolère pas, c'est l'attitude de son compatriote alors qu'il était le seul à le défendre au moment où il avait « déjà un pied hors de la maison ».

Des attaques bien ciblées
Le Special One n'a pas pris à partie ces joueurs par hasard. Bien au contraire. Sa relation avec Cristiano Ronaldo n'était plus aussi amicale qu'à son arrivée, surtout depuis que Mourinho s'était moqué de la « tristesse » de Ronaldo. La fracture était plus profonde avec le défenseur lusitanien qui n'avait pas hésité à prendre la défense d'Iker Casillas. Un affront que Mourinho n'a jamais pardonné.

Le Special One peut désormais passer à autre chose. De plus, il aura probablement l'occasion de prendre sa revanche sur le Real Madrid. Peut-être dès la saison prochaine en Ligue des Champions.