Real : Madrid et Mourinho sombrent à Malaga

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-12-22T22:45:00.000Z, mis à jour 2012-12-23T01:04:59.000Z

Le Real, battu pour la quatrième fois en championnat sur la pelouse de Malaga (3-2), se retrouvent à seize longueurs du Barça au classement. Adieu le titre !

Pour ne pas avoir titularisé Iker Casillas dans les buts du Real Madrid, Jose Mourinho fait déjà face à de nombreuses critiques en Espagne.


Iker Casillas sur le banc !

Iker Casillas, qui n'était ni blessé ni suspendu, a été laissé sur le banc des remplaçants pour la première fois depuis plus de dix ans. Au sortir d'une quatrième défaite en Liga, la décision prise par Jose Mourinho de mettre de côté un pilier du vestiaire madrilène fait déjà parler. Florentino Perez, le président du Real, n'aurait pas apprécié, dit-on dans les médias espagnols. Reléguée à seize points du Barça au classement, l'humiliation n'est pas loin d'être totale du côté de la capitale.


Benzema s'illustre malgré tout

Casillas sur le banc, l'évènement fait grand bruit, surtout au vu du scénario d'un match qui n'a pas donné raison à l'entraîneur portugais. Car milieu de tout ça, Adan, le jeune gardien espagnol, s'il s'est montré une fois décisif devant Saviola en première période, a tout de même encaissé trois buts. Trois fois, c'est un Joaquin de retour à son meilleur niveau qui a été à l'origine des actions décisives (Isco, 48e, R. Santa Cruz, 73e et 76e). De retour de blessure après dix jours de repos, Benzema s'est lui montré décisif. Il a forcé Sergio Sanchez à marquer contre son camp à la 64e avant de pousser au fond une passe de l'extérieur du pied signée Özil (81e).


"Une décision purement technique" assure Mourinho

« A ce moment précis, mon staff et moi-même avons estimé qu'Adan était meilleur qu'Iker. Nous avons connu des problèmes dans pas mal de domaines, et la défense faisait partie de l'un d'eux. L'entraîneur juge qui est apte de jouer et choisit son équipe qu'il estime la meilleure. Vous, la presse, vous pouvez tirez les conclusions que vous voulez, mais c'était une décision purement technique! », a détaillé "The Special One" en conférence de presse. Une analyse loin d'être partagée par Casillas qui, sur son compte Facebook, a publié une photo d'une goutte d'eau faisant déborder un vase.


A mi-saison, le Real compte déjà deux fois plus de défaites que toute la saison dernière. Le champion en titre connaît des lendemains très difficiles.