Dans l'actualité récente

Real Madrid : Mourinho volé par la FIFA ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-03-21T11:33:00.000Z, mis à jour 2013-03-21T13:59:15.000Z

Le trophée FIFA d'entraîneur de l'année 2012 décerné à Vicente Del Bosque (sélectionneur de l'Espagne) aurait été sujet à certaines irrégularités selon José Mourinho. Et l'entraîneur du Real Madrid n'est pas le seul à avoir des doutes.

José Mourinho aurait-il dû être élu entraîneur de l'année par la FIFA ? Le technicien du Real Madrid est en tout cas persuadé que le résultat ne reflète pas totalement les votes. Il est soutenu dans sa démarche par son ancien joueur à l'Inter, Goran Pandev, qui a voté en tant que capitaine de la Macédoine.

Mourinho parle de fraude
Dans une interview accordée à la chaîne portugaise RTP, José Mourinho (entraîneur du Real Madrid) revient sur la désignation de Vicente Del Bosque (sélectionneur de l'Espagne) comme entraîneur FIFA de l'année 2012. Une cérémonie à laquelle José Mourinho, en lice pour recevoir le prix, avait préféré ne pas se rendre : « Il y a eu des irrégularités. Il y a un manque de transparence. Beaucoup des votes n'ont pas été pris en compte. Une, deux ou trois personnes m'ont appelé en me disant qu'elles avaient voté pour moi, mais dans la liste des résultats, leur vote a été attribué à quelqu'un d'autre. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé de ne pas m'y rendre. »

La déclaration troublante de Pandev
Des propos de José Mourinho corroborés par le Macédonien Goran Pandev, qui a voté en tant que capitaine de sa sélection. L'ancien joueur de l'Inter, où le technicien du Real Madrid l'a eu sous ses ordres, explique dans Sextadeportes : « J'ai voté pour Mourinho. Des choses étranges se passent. » Or, la FIFA indique que le joueur de Naples aurait voté Del Bosque, Mancini et Klopp ! Goran Pandev assure pourtant : « J'ai appelé et j'ai dit Mourinho, en tant que capitaine de la Macédoine je vote Mourinho. Je ne sais pas ce qui s'est passé. »

La FIFA se défend
La FIFA n'a pas tardé à répondre aux accusations de José Mourinho, stipulant dans un communiqué : « La FIFA confirme que la liste des votes publiée sur son site officiel est exacte. » Ce qui revient à traiter Goran Pandev de menteur, au vu de ses dernières déclarations. Car si José Mourinho n'a fait qu'instiller le doute sur la régularité du comptage des votes, le Macédonien vient de jeter l'opprobre sur leur véracité.

L'entraîneur du Real Madrid ne risque pas de sitôt de changer d'avis au sujet de la FIFA.