Dans l'actualité récente

Real Madrid: Noel Gallagher "aime" Mourinho !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-14T09:07:00.000Z, mis à jour 2011-10-14T09:15:51.000Z

José Mourinho ne fait plus l'unanimité en Espagne mais reste très populaire en Angleterre. L'entraineur du Real Madrid compte même Noel Gallagher, grand supporter de Manchester City, parmi ses fans.

En France, rares sont les musiciens à « avouer » leur passion pour le football, tandis qu'en Angleterre, vrai pays de football, ceux-ci la revendiquent bruyamment. Les frères Gallagher et Manchester City, Pete Doherty et QPR ou encore Steve Harris et West Ham...

Depuis leur irruption sur la scène rock Britannique au mitan des années 90 avec Oasis, les frères Gallagher on toujours clamé leur amour pour Manchester City. Un amour passionnel (City végétait alors dans les bas fonds du football anglais) manifesté à maintes reprises : chants pendant leurs concerts (« Who the f*** are Man United ? »), maillots de City arborés dans leurs clips, et l'adieu de Noel à ses fans à la fin d'Oasis (« Maintenant, veuillez m'excuser, j'ai une famille et une équipe de foot à choyer »).

Et si ses fans se rendent souvent aux concerts vêtus de maillots skyblues, Noel attend des invités de marque lors de son concert à Madrid : « J'espère que José Mourinho, Cristiano Ronaldo, Özil et Kaka viendront. J'aime Mourinho de toutes mon put*** de coeur. Si vous le voyez dites lui que je veut l'embrasser ». Et tandis que le journaliste d'El Mundo y voyait de l'ironie, il a surenchéri : « Je suis absolument sérieux. J'aime cette homme et je veux l'embrasser ».


Et si Noel Gallagher, pourtant supporter acharné de Manchester City donc (il était en tribunes lors de la campagne victorieuse des Citizens en FA Cup), aime autant José Mourinho, c'est parce que le portugais a une place à part dans le football anglais. En 3 saisons à Chelsea (2 titres de champions d'Angleterre, une FA Cup et 2 Coupes de la Ligue), il a changé la fonction de manager : omniprésent médiatiquement (ses sorties devenues cultes), jeune, branché, arrogant... Une vraie rockstar.

Et alors que l'Angleterre attend impatiemment le retour de son « Special One » adoré, Noel Gallagher espère sans doute qu'il choisisse de revenir à Manchester City, alors que son club vit une des périodes les plus fastes de son histoire...