Dans l'actualité récente

Real Madrid : les plus gros transferts ratés

Voir le site Téléfoot

David de Gea - Manchester United - 84
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-07-24T16:00:11.426Z, mis à jour 2016-07-24T16:00:11.426Z

Neymar, Suarez, Lewandowski, Agüero, De Gea... Autant de noms ayant circulé du côté de Madrid mais dont les transferts ont capoté.

André Gomes était promis au Real Madrid. Il rejoindra finalement le FC Barcelone, le grand rival. Il n’est pas le premier joueur à filer entre les doigts des dirigeants madrilènes. Tour d’horizon des transferts ratés.

Neymar, le cauchemar

En 2011, Neymar possède un contrat de prêt avec le Real Madrid. Mais c’est en 2013 que Santos décide de négocier avec les clubs. On va vite se rendre compte que cela se jouera entre le Real Madrid et le FC Barcelone. Les Blaugrana ont finalement mis la main sur le gros lot et les Merengue peuvent s’en mordre les doigts, d’autant qu’il avait la possibilité de récupérer le crack brésilien en 2006 mais il n’est pas resté parce que club ne voulait pas payer les 60 000 € demandés par son agent. Aujourd’hui, Neymar est en passe d’être la future méga star du football européen.

Suarez, le mauvais nez de Pérez

Avant la Coupe du Monde au Brésil, on parle de Luis Suarez au Real Madrid. Mais nous sommes dans une époque où le comportement de l’Uruguayen lui joue encore des tours et Florentino Pérez a donc de gros doutes sur sa faculté à véhiculer une bonne image pour le club espagnol. Il souhaite également protéger son chouchou Karim Benzema. Le Real était proche de le faire signer mais l’attaquant a pris le chemin du FC Barcelone avec des statistiques de fou furieux : 59 buts en 53 matches. Oups.

Lewandowski, Agüero, Ribéry : des refus

Florentino Pérez rêve de Sergio Agüero. Problème ? Il évolue encore à l’Atlético Madrid et il est hors de question pour les Colchoneros de renforcer le voisin madrilène. Le Kun n’a pas le choix et rejoindra Manchester City. Même son de cloche pour Lewandowski et Ribéry, d’autres désirs du président non concrétisés à cause de la volonté du Bayern Munich de conserver ses pépites. « Ribéry reste et personne dans le monde nous mettra la pression » indiquaient les Bavarois, qui affichent de sérieux arguments quand il s’agit de garder leurs stars.

De Gea, la tuile

C’est sans conteste l’échec le plus gag du mercato, même si on ne saura probablement jamais le fin mot de l’histoire. Si De Gea, qui était d’accord pour aller au Real Madrid, n’a fait pas ses bagages direction l’Espagne, c’est à cause d’un problème de timing. Certains papiers auraient été envoyés trop tardivement, après la fermeture du mercato. Une guerre de communication entre Manchester United et le Real Madrid commence et ils se rejettent la faute. Depuis, on ne parle plus du tout de De Gea chez les Merengue...