Dans l'actualité récente

Real Madrid : La pression monte pour Zidane

Voir le site Téléfoot

zinedine zidane
Par Omar Bendjador|Ecrit pour TF1|2016-10-06T10:04:42.286Z, mis à jour 2016-10-06T10:07:30.350Z

Considéré comme le sauveur du Real Madrid la saison passée, Zinedine Zidane connait des jours plus difficiles à Madrid cette saison. L’icône du Real Madrid est déjà sous pression.


Tout va très vite dans le football. S’il le savait déjà, Zinedine Zidane doit néanmoins être surpris par la rapidité avec laquelle les médias espagnols ont remis en cause ses compétences. Présenté comme le sauveur du Real Madrid en le 4 janvier dernier par Florentino Pérez, la presse espagnole ne lui accorde désormais que très peu de crédits face à la mauvaise passe que traverse le club merengue. Et même le glorieux passé sous les couleurs du Real ne semble pas pouvoir protéger Zizou.

« Un entraineur médiocre »

Après une mauvaise série de quatre matches nuls consécutifs toutes compétitions confondues, les médias espagnols ne cache pas leurs mots et remettent en cause, ouvertement, l’entraineur français. Après avoir été tenu en échec à domicile par Eibar (1-1) le week end dernier, la presse espagnole se déchaîne sur un entraîneur qu’elle qualifie désormais de « médiocre ». En cause de notamment, le faible rendement de la BBC depuis le début de saison, les supporters du Real Madrid ne comprennent pas le choix de Zidane de maintenir Karim Benzema au détriment d’Alvaro Morata ou de Lucas Vasquez. « Le Real Madrid ne joue pas au football cette saison et ceux qui doivent marquer ne marquent pas. Zidane est un entraineur médiocre » s’est ainsi permis José Joaquim Brotons, spécialiste du Real Madrid pour la radio Cadena Cope.  Une sortie qui met un peu plus la pression sur Zinedine Zidane, avant d’aller affronter le Bétis Séville après la trêve internationale.

L’absence de Casemiro préjudiciable ?

La victoire en finale de la Ligue des champions en mai dernier semble déjà bien loin, les 16 victoires de rangs alignés en Liga (record de Pep Guardiola égalé) aussi. Celui que l’on disait capable de gérer les égos d’un vestiaire galactique est aujourd’hui décrié. Pour la presse espagnole Zidane est incapable de diriger le Real Madrid, pourtant toujours invaincu cette saison et seulement devancer d’une but au goal-average par l’Atlético Madrid, en tête du championnat. Dans les colonnes de marca, Zidane a fait son mea-culpa sur le recrutement estival. « En tant qu’entraineur, le choix m’appartient sur le recrutement a expliqué l’ancien meneur de jeu des Bleus. Cette année nous n’avons pas recruté parce que nous n’en avions pas besoin et nous avons récupéré trois joueurs (Morata, Asensio, Contrao) dont nous avions besoin pour notre équilibre. Le seul poste que nous n’avons pas doublé, c’est celui de numéro six, de sentinelle, celui de Casemiro ». En attendant le retour à la compétition de son Brésilien, Zinedine Zidane devra trouver des solutions pour relancer le Real Madrid, avant qu’il ne soit trop tard.