Real Madrid : pour Ramon Calderon, la rumeur Neymar "n'est pas qu'une diversion"

Voir le site Téléfoot

RTX47JSO
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-01-17T13:09:45.863Z, mis à jour 2018-01-17T13:10:52.604Z

Dans les colonnes du Parisien, Ramon Calderon, président du Real Madrid de 2006 à 2009, évoque la rumeur faisant état d'un intérêt du club merengue pour Neymar. Un transfert qui n'a rien d'impossible selon lui si et seulement si il y a une clause de départ dans le contrat du Brésilien.

Il a présidé le Real Madrid de 2006 à 2009 et connaît parfaitement les rouages du club douze fois vainqueur de la C1 même s'il a depuis pris ses distances avec la Maison blanche. Interrogé par Le Parisien, Ramon Calderon a donné un avis éclairé sur la rumeur faisant état d'un intérêt du club merengue pour Neymar, qui viendrait remplacer Cristiano Ronaldo. Et selon lui, c'est bien l'intention de Florentino Pérez pour le prochain mercato estival.

"C'est une manière de mettre la pression sur Cristiano Ronaldo"

"Ce n’est pas qu’une diversion, assure-t-il. Si le Real a laissé filtrer cette information, c’est qu’ils savent qu’ils peuvent réaliser ce transfert. Que Neymar a une clause libératoire dans son contrat, qu’ils sont en mesure de la payer et que le joueur est intéressé par l’idée de venir. C’est aussi une manière de mettre la pression sur Cristiano Ronaldo et de l’inciter à partir. Je suis convaincu que c’est une opération qui est dans la tête du président et que son idée, c’est que Ronaldo parte et que l’argent qu’il va en théorie récupérer de son transfert lui permette de faire celui d’un joueur exceptionnel comme Neymar."

Tout dépend si clause il y a

Quant à la possibilité de voir Neymar quitter le PSG un an seulement après son arrivée, Calderon est "sûr" que c'est faisable. A une condition. "Signer au Real, c’est un rêve pour n’importe quel joueur et Neymar doit logiquement avoir une clause libératoire dans son contrat, lâche-t-il. C’est faisable si le club a l’argent suffisant et surtout si le joueur veut venir. Dans ce type d’opération, le point d’inflexion, c’est la volonté du joueur. Après, s’il n’y a pas de clause libératoire dans le contrat de Neymar, le PSG ne négociera jamais avec le Real Madrid. Il faut qu’il y ait une clause qui permette au joueur de partir sans qu’il y ait de négociations entre les clubs. S’il n’y en a pas, il ne viendra pas cet été, c’est sûr." Pour rappel, Neymar est sous contrat jusqu'en 2022 avec le club de la capitale.