Dans l'actualité récente

Real Madrid - Ramos : "Nous sommes tous des héros"

Voir le site Téléfoot

Le Real Madrid soulève la Ligue des Champions
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-05-24T22:27:00.000Z, mis à jour 2014-05-25T00:20:36.000Z

Buteur héroïque et vainqueur de sa première Ligue des Champions, Sergio Ramos est le héros du soir d'un vestiaire madrilène euphorique. Du président à l'entraîneur en passant par les joueurs, la décima restera dans toutes les mémoires.

Passé le soulagement d'un match qu'ils n'ont jamais vraiment maîtrisé, les joueurs du Real et son encadrement ont dignement honoré un trophée après lequel ils courraient depuis douze ans.


Ramos : "Nous sommes tous grands"

Héros du Real Madrid ce samedi à Lisbonne, Sergio Ramos a capté une large partie de l'attention des médias une fois le tour d'honneur effectué. Le défenseur, le sourire éclatant, la joue, comme toujours, collectif : "Ce soir nous sommes tous des héros. C'est le travail collectif qui nous a fait gagner. Ce n'est pas MON but à moi. C'est le but de tout le Madridisme. Il est pour mon grand-père, ma femme et mon fils. Casillas m'a dit : "tu es un p... de héros ("puto amo")". Mais là ce soir, nous sommes tous grands."


Casillas : "Plus important que la Coupe du Monde"

Emu aux larmes à la fin du match, Capitaine Casillas vit, lui, un nouveau rêve éveillé : "Nous méritons de jouer cette finale. Par le passé, nous avons appris dans des rencontres nous avons peut-être sous-estimé nos adversaires, et cette année, tout cela nous a aidés pour arriver jusque-là." La fin d'une belle histoire peut-être pour le portier merengue avec le club de son cœur. Fautif sur l'ouverture du score de l'Atlético, San Iker ne voulait même plus y penser : "On fait des erreurs, on se relève, et on gagne en fin de compte. Les gens se souviendront que le Real a gagné à la Decima à Lisbonne. Inutile de dramatiser mon erreur. Mes partenaires l'ont réparée. pour moi " Et de conclure : "La Decima, c'est plus important que la Coupe du monde. Nous l'avons espérée si longtemps..."


Ancelotti : "Un groupe très professionnel"

Fiorentino Perez, le président du Real a partagé cette longue attente. Et savoure d'autant plus. "Tous les madridistes sont très heureux ce soir, ce sont les joueurs qui écrivent la légende de ce club mais aussi les supporters, qui exigent beaucoup. Tout le monde pensait à la Decima depuis longtemps." Ancelotti est, lui, davantage rompu au cérémonial de la victoire. Vainqueur de sa cinquième C1 (deux comme joueur, trois comme entraîneur), il s'est dit "extrêmement heureux" d'avoir apporté la ''Decima'' aux Merengue. "Dès le premier jour, dans la salle des trophées, j'ai dit : ''Il manque une Coupe ici, nous allons la gagner''. C'est fait, grâce aux joueurs et aux efforts du club. J'ai senti beaucoup de confiance. On a toujours eu la tranquillité dont on a besoin pour travailler. C'est une première saison avec un groupe très professionnel, toujours motivé. Par exemple, Marcelo n'était pas content d'être remplaçant et quand il est rentré, il a été l'un des plus déterminés." Son but, le troisième de son équipe, est là pour en témoigner.