Dans l'actualité récente

Real Madrid-Real Sociedad : CR7 sauve les meubles, mais peut-être pas Benitez

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo - Real Madrid
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-12-30T17:05:59.087Z, mis à jour 2015-12-30T17:06:00.058Z

Sans briller et en montrant parfois un visage inquiétant, le Real Madrid s’est imposé sur sa pelouse face à la Real Sociedad (3-1). Leaders provisoires, les Merengue n’ont pas de quoi pavoiser.

Le Real Madrid termine peut-être l’année 2015 par une victoire mais la piètre prestation offerte par les Merengue à Bernabeu face à la Real Sociedad (3-1) est inquiétante. Car il a fallu un exploit de Ronaldo pour (re)trouver de la confiance et gagner.

Cristiano Ronaldo vous ouvre les portes de sa luxueuse villa

Deux penaltys

Les mauvaises langues n’ont dû avoir qu’une idée en tête au moment où Ronaldo a loupé un penalty généreusement accordé à Benzema : le Portugais veut la tête de Benitez. Mais le Portugais s'est rattrapé et n’a pas tremblé sur le deuxième consécutif à une main basque dans la surface (42ème). Cette ouverture du score n’était clairement pas méritée pour des Merengue aux prestations indigentes, dans le sillage d’un trio Kroos-Rodriguez-Modric en-dedans et d’attaquants transparents - Bale - ou maladroits - Benzema et Ronaldo. En face, la Real Sociedad a été appliquée malgré deux sorties sur blessure (Agirretxe puis Canales)

Ronaldo en cache-misère

La deuxième mi-temps a été globalement dominée par la Real Sociedad jusqu’au dernier quart d’heure et les Basques se sont même offerts quelques minutes de possession dans l’antre du Real. Après l’égalisation méritée de Bruma sur une belle frappe de droitier (49ème), on ne donnait pas cher de la peau des Merengue et, par extension, de Rafael Benitez. Mais Ronaldo a encore frappé, d’une somptueuse reprise de volée à la réception d’un corner (67ème). Cet exploit, sorte de cache-misère, a libéré ses coéquipiers, preuve en est avec la troisième réalisation signée Lucas (86ème) après un joli mouvement collectif et un centre de Bale.

Pas de quoi se rassurer
Malgré l’ampleur du score (3-1), le Real Madrid ne peut pas vraiment se satisfaire de ce succès acquis sans briller. Car les hommes de Rafael Benitez ne sont pas passés loin d'une nouvelle contre-performance. Dans le contenu, ils n’ont clairement affiché aucune garantie pour la suite de la saison. Et quand on regarde le classement, ils pointent provisoirement en tête… Qu'à cela ne tienne, l’avenir de Benitez reste sur un fil.