Real Madrid : Ronaldo signe un triplé en attendant Manchester United

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-02-09T22:58:00.000Z, mis à jour 2013-02-09T23:21:36.000Z

Le Real Madrid n'a pas eu trop de mal à disposer du FC Sévile à Santiago Bernabéu. Avec un triplé de Ronaldo et un but de Karim Benzema, les Merengues se sont rassurés avant le choc de la Ligue des Champions.

Le Real n'a pas fait dans la dentelle au cours de son match contre Séville. Deux buts à chaque mi-temps, c'est le tarif à Bernabéu.

Une attaque en et de feu
Avant la réception de Manchester United mercredi prochain en Ligue des Champions et après la défaite concédée à Grenade la semaine dernière, le Real Madrid se devait de réagir. Face au FC Séville, Mourinho a joué son va-tout offensif, en titularisant Karim Benzema et Gonzalo Higuain aux côtés de Kaka et Ronaldo. L'entente entre le quatuor a très vite porté ses fruits, d'abord par un but de renard des surfaces (Benzema, 18ème ) puis un magnifique enchaînement dribble pied droit/frappe pied gauche de la star portugaise (26ème). A 2-0 à la mi-temps, les Merengues ont d'ores et déjà fait le boulot.

Joyeux anniversaire Cristiano
Au retour des vestiaires, le Real Madrid ne s'est pas vraiment reposé sur ses lauriers, dans le sillage d'un Cristiano Ronaldo impressionnant. Ainsi, 35 secondes après la reprise, la star a trompé une nouvelle fois Lopez. Et, pas encore tout à fait rassasié, il s'est offert un triplé après un contre éclair, mené par ses propres soins (59ème). CR7, qui fêtait ses 28 ans mardi, s'est donc correctement préparé pour le choc face à son ancien club (il est d'ailleurs sorti à l'heure de jeu). Sinon, la maîtrise des hommes de José Mourinho a été totale. Seules ombres au tableau ? L'expulsion d'Higuain pour deux cartons jaunes et le but encaissé à la fin du match (Manu, 87ème).

Vivement mercredi
Le club de la capitale espagnole avait besoin de se rassurer et de se calibrer. En battant le FC Séville 4 à 1, les madrilènes prouvent qu'ils restent maîtres dans l'enceinte de Santiago Bernabéu. La venue de Manchester United s'annonce aussi séduisante que périlleuse pour la bande à Ferguson. C'est d'autant plus vrai que le Real n'a plus que la Ligue des Champions en tête, avec une couronne européenne à remporter pour sauver une saison difficile en Liga.

Solide défensivement et sûr en attaque, le Real Madrid a aiguisé ses lames en attendant les coéquipiers de Van Persie.