Real Madrid : Ronaldo sort le Real du guêpier

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-03-10T20:41:00.000Z, mis à jour 2013-03-11T12:15:51.000Z

Le Real Madrid a peiné pour s'imposer sur la pelouse du Celta Vigo lors de la 27e journée de Liga (1-2). Un doublé de Cristiano Ronaldo a permis aux Merengue de s'emparer de la deuxième place du classement.

Le Real Madrid signe à Vigo, avant-dernier, un cinquième succès consécutif en Liga.


Le Real a dû s'employer

De retour aux affaires courantes de la Liga, le Real s'est contenté du minimum syndical en Galice.

Les Madrilènes, qui s'étaient présentés avec une défense très largement recomposée - Varane, Ramos et Coentrao cédant leur place à Pepe, Albiol et Marcelo - ont d'ailleurs dû s'armer de patience face à un Celta Vigo qui lutte pour sa survie parmi l'élite. La Casa Blanca n'a fait la différence que dans les dernières vingt minutes s'en remettant une nouvelle fois à Ronaldo, auteur de ses 25e et 26e buts de la saison.


Benzema toujours muet

L'entame de match donnait rapidement le tempo d'une partie nettement plus compliquée que prévue pour le Real. Sans un bon Diego López (1e, 10e, 11e), auteur d'une prestation dans la lignée de sa performance à Old Trafford cette semaine, le Real aurait d'ailleurs dû concéder l'ouverture du score. Le portier galicien n'étant pas en reste, cette première période, engagée mais loin d'être spectaculaire, se terminait sur un score nul et vierge. Benzema, malheureux à deux reprises face à Javis Varas d'un tir de près (24e) puis de la tête (31e) n'y était pas pour rien. Ronaldo, à la 22e, et Callejon, à la 40e, non plus.


Ronaldo encore une fois décisif

Les changements opérés à la pause, et notamment l'entrée en jeu de Xabi Alonso, allaient changé la donne. Une minute après un but logiquement refusé à Benzema pour hors-jeu, Ronaldo trouvait l'ouverture de façon opportuniste (61e). Son 21e but en dix rencontres en 2013. Le Portugais, jamais rassasié, redonnait l'avantage aux siens sur penalty (72e) dix minutes après avoir vu Aspas égaliser (63e) pour le Celta. Si Higuain manquait la balle de match dans les toutes dernières secondes, c'est bien Diego Lopez, auteur de trois nouvelles parades décisives dans le dernier quart d'heure, qui préservait ce 18e succès du Real en Liga.


Le Real Madrid, deuxième grâce à la défaite de l'Atletico sur sa pelouse, pointe à treize longueurs du Barça.