Dans l'actualité récente

Real Madrid : en route vers un mois décisif ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-06T16:13:00.000Z, mis à jour 2012-04-06T16:48:18.000Z

Leader de la Liga avec six points d'avance sur le Barça et qualifié pour les demies de la Ligue des champions, le Real Madrid s'engage dans une série de matches à très haute importance. C'est le moment de vérité pour les joueurs de Mourinho.

Si les madrilènes souhaitent réaliser leur premier doublé C1-Liga depuis 54 ans, il va falloir le prouver lors des prochains matches.



Les choses sérieuses commencent ce week end pour le Real Madrid. En recevant Valence au stade Santiago Bernabeu pour la 31eme journée de championnat, la Maison Blanche inaugure une série de rencontres cruciales pour sa fin de saison. Jusqu'au 2 mai, les coéquipiers de Karim Benzema devront affronter l'Atletico Madrid, le FC Séville et l'Athletic Bilbao sans oublier un Clasico au Nou Camp le 22 avril et la double confrontation contre le Bayern. Les six points d'avance sur les Catalans ne seront pas de trop tandis que la bande à Messi affrontera des adversaires moins prestigieux.


Le Real comptera sur Cristiano Ronaldo pour maintenir le rythme en avril et continuer la "guerre des étoiles" face à Lionel Messi.





Pour ce voyage « en enfer » l'entraineur portugais a le bénéfice de retrouver un effectif au complet. Les retours de blessure d'Angel di Maria et de Sami Khedira permettent à José Mourinho d'augmenter ses choix tactiques. La fréquence des matches imposera des décisions délicates même si le Special One indiquait lundi soir que ses cadres « n'étaient pas fatigués. » On pourra en reparler dans un mois...




Dans une interview accordée à un sponsor du club espagnol, Raul Albiol a tenu à préciser que la bonne ambiance régnant au Real est la clé du succès. « Il y a une atmosphère phénoménale et un esprit de camaraderie entre nous, il suffit de le voir sur le terrain ». Le défenseur souhaite ainsi couper court aux rumeurs de divisions dans le vestiaire entre les cadres espagnoles et les joueurs portugais.


Préparez-vous donc à passer un mois enthousiasmant en compagnie des madrilènes.